La banque centrale polonaise sur le qui-vive en 2014

L'enjeu principal en 2014 pour la Pologne est de savoir à quel moment le pays va être en mesure de relever les taux pour contrer une hausse de l'inflation.

Pendant la crise économique, la Pologne a adopté une politique monétaire en contraste avec celle pratiquée par les banques centrales des grands pays développés, avec des taux qui sont toujours restés au-dessus de l'inflation. Ce positionnement plutôt conventionnel n'a ainsi pas été pratiqué par la BCE ou la banque centrale tchèque.

Il n'en demeure pas moins que les taux dans le pays sont à des plus bas historiques, comme un peu partout dans le monde en période de profonds changements économiques, en l'occurrence à 2.5%. Officiellement, les membres du comité de politique monétaire n'envisagent pas une remontée des taux avant au moins la deuxième moitié de l'année. L'un des membres les plus influents, Andrzej Bratkowski, évoque ainsi la date de septembre prochain.

banque centrale_polonaise

L’enjeu principal en 2014 pour la Pologne est de savoir à quel moment le pays va être en mesure de relever les taux pour contrer une hausse de l’inflation.

Pendant la crise économique, la Pologne a adopté une politique monétaire en contraste avec celle pratiquée par les banques centrales des grands pays développés, avec des taux qui sont toujours restés au-dessus de l’inflation. Ce positionnement plutôt conventionnel n’a ainsi pas été pratiqué par la BCE ou la banque centrale tchèque.

Il n’en demeure pas moins que les taux dans le pays sont à des plus bas historiques, comme un peu partout dans le monde en période de profonds changements économiques, en l’occurrence à 2.5%. Officiellement, les membres du comité de politique monétaire n’envisagent pas une remontée des taux avant au moins la deuxième moitié de l’année. L’un des membres les plus influents, Andrzej Bratkowski, évoque ainsi la date de septembre prochain.

Cette prévision de durcissement monétaire ne s’explique pas tant par l’accélération attendue de l’activité qui est nettement visible depuis mi-2013 avec une hausse du PIB de 2% prévue au T4, mais bien plus par l’accélération de l’inflation dans les prochains mois selon les estimations.

En toile de fond, la nécessité de maintenir la stabilité du zloty sur le Forex, qui fut remarquable ces derniers mois et constate nettement avec la volatilité historique de la devise. A maintes reprises, la banque centrale n’a pas hésité à intervenir sur les changes pour limiter la dépréciation du PLN.

Malgré l’impact prévisible du revirement de politique monétaire aux Etats-Unis sur la devise, le zloty pourrait confirmer son maintien face à l’USD et à l’EUR dans une borne étroite du fait de la remontée attendue des taux, d’une croissance solide prévue à 3% et d’un déficit contenu. Le gouvernement a récemment annoncé vouloir emprunter la moitié du montant prévu sur les marchés financiers pour 2014 avant fin janvier, profitant de taux favorables.

A court et moyen terme, l’EURPLN devrait évoluer autour de 4.15 et l’USDPLN entre 3.00 et 3.15.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie