Press "Enter" to skip to content

La BCE et les inscriptions au chômage n’émeuvent pas les cambistes

Un peu à l’instar des indices boursiers hier, la monnaie des 17 poursuit son rebond face au dollar ce qui lui a permis de franchir en matinée le seuil de 1.32. A 16h, le cross atteignait 1.3232 dans la foulée de la réunion de la BCE et de la publication des inscriptions au chômage aux Etats-Unis qui n’ont, vraisemblablement, pas provoqué de remous sur le marché des changes. Dans ce contexte, l’euro risque de poursuivre sa consolidation..en attendant plus d’informations sur la situation en Grèce.

Point sur les fondamentaux EURUSD du jour:

Sans surprise, la BCE a maintenu son principal taux directeur inchangé aujourd’hui, à 1%. “Sur la base de nos analyses économiques et monétaires régulières, nous avons décidé de laisser les taux d’intérêt directeurs de la BCE inchangés”, a indiqué à la presse Mario Draghi.
Il a également rappelé que la BCE avait utilisé, au cours des derniers mois, “une grande panoplie de mesures de politique monétaire non-standard supplémentaires“, qui ont, en particulier les deux opérations de refinancement à long terme sur 3 ans, été décidées dans le cadre de la situation exceptionnelle au dernier trimestre 2011. “Le premier effet de ces mesures a été positif“, estime le dirigeant, qui pense qu’elles ont contribué, en même temps que l’assainissement budgétaire et les réformes structurelles entamés dans plusieurs pays membres de la zone euro, “à une amélioration significative de l’environnement financier au cours des derniers mois“. “Nous estimons que les opérations de refinancement à long terme sur 3 ans continueront à soutenir la stabilisation en cours sur les marchés financiers, en particulier l’activité de prêts dans la zone euro“, selon le gouverneur, qui a une fois encore souligné qu’elles avaient vocation à être temporaires. Mario Draghi a également souligné que la banque centrale disposait toujours de tous ses instruments traditionnels “pour gérer les risques éventuels à la hausse pour la stabilité des prix“. En clair, la position de la BCE n’a pas changé, ce qui explique le manque d’intérêt des cambistes pour cette réunion.
 
Sur le front macroéconomique aux États-Unis, le Département du Travail a annoncé que les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, se sont établies à 362.000 sur la semaine au 3 mars, soit une hausse de 8.000, un chiffre moins bon qu’attendu puisque le consensus Bloomberg tablait sur 351.000 nouvelles demandes. Le détail des chiffres n’a pas eu d’impact sur le Forex puisque cette donnée a été considérée par les cambistes comme non révélatrice d’un changement de situation du marché du travail outre-Atlantique. Il faudra par conséquent patienter jusqu’à demain pour avoir plus d’informations, à l’occasion de la publication du rapport sur l’emploi. Pour mémoire, le consensus table sur un taux de chômage stable à 8.3%.

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *