Press "Enter" to skip to content

La bourde de Geithner pénalise le dollar

Le nouveau secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, n’en est pas à sa première bourde. Hier, ce dernier a semblé disposé à dialoguer avec les chinois au sujet de la création d’un panier de devises du Fonds Monétaire International afin de supplanter le dollar en tant que monnaie de réserve internationale.

Quelques heures plus tard, dans un revirement inattendu, il a modifié ses propos, se déclarant clairement en faveur du maintien du dollar en tant que monnaie de réserve, s’inscrivant ainsi dans la droite ligne des propos tenus par le président Barack Obama lors d’une conférence de presse donnée mardi.

Cette valse-hésitation du secrétaire au Trésor américain a créé de nombreux remous sur le marché des changes, empêchant un rebond dès hier du dollar. Il semblerait que Timothy Geithner n’ait pas  encore réalisé l’impact de ses propos sur le marché des changes. Les investisseurs ont en tout cas très mal interprété les propos contradictoires de l’ancien président de la Fed de New York, à quelques jours de la réunion du G20 à Londres, au cours de laquelle le système monétaire international devrait être discuté.

Digérant les propos du secrétaire au Trésor, les cambistes se sont toutefois repliés sur la devise américaine aujourd’hui, permettant une hausse du dollar face à la monnaie unique européenne sur le marché des changes. En effet, les investisseurs s’attendent à un regain de l’aversion pour le risque avec la publication attendue dans l’après midi des chiffres révisés du PIB américain au quatrième semestre.

Après les bonnes surprises des derniers jours, notamment la hausse inattendue des commandes de biens durables aux Etats-Unis, les chiffres du PIB devraient souligner à quel point l’économie américaine est dans une mauvaise passe, favorisant un repli des investisseurs sur le dollar.

Enfin, le léger ralentissement de la masse monétaire M3 dans la zone euro, qui constitue un indicateur avancé d’inflation, a confirmé aujourd’hui la marge de manoeuvre dont dipose la Banque Centrale Européenne en prévision d’une future baisse des taux.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *