Press "Enter" to skip to content

La couronne suédoise sous pression face aux attentes de baisse de taux de la Riksbank

Les éléments forex clés

– Le chef du gouvernement espagnol affirme qu’une demande d’aide n’est pas imminente

– Le PMI non manufacturier chinois chute à 53.7 en septembre

Lors d’une conférence de presse hier soir à Madrid, le chef du gouvernement espagnol a nié qu’une demande d’aide officielle soit imminente. Au cours des derniers jours, dans la foulée de la publication du rapport Wyman, les rumeurs se sont faites de plus en plus pressantes sur les marchés financiers concernant une demande d’aide. D’ailleurs, ces rumeurs trouvaient un écho dans les propos tenus lundi par le ministre de l’Economie, Luis de Guindos, qui a affirmé que l’Espagne est toujours en train d’analyser la proposition d’achat d’obligations de la BCE. Depuis vendredi dernier, les taux à deux ans des obligations espagnoles ont chuté de près de 25 points de base. Cependant, cette baisse pourrait être rapidement effacée si la demande d’aide du pays venait à tarder.

Au cours des deux prochains mois, l’Espagne va vraisemblablement faire appel à l’Union Européenne. Madrid semble seulement ne pas vouloir précipiter les choses. Un nouveau test se présente pour le pays d’ailleurs demain avec une nouvelle émission obligataire pour des obligations à maturité 2014, 2015 et 2017.

Au niveau de l’Asie, le PMI non manufacturier chinois a chuté à 53.7 en septembre contre 56.3 en août, montant que l’activité dans ce secteur a connu sa plus faible hausse depuis mars 2011. Le chiffre de ce matin, ainsi que le PMI manufacturier publié il y a quelques jours, souligne que l’économie chinoise est en phase de fort ralentissement.

Aujourd’hui, l’attention des cambistes se portera ce matin sur la publication de plusieurs indicateurs PMI européens pour le secteur des services. Pour la zone euro dans son ensemble, nous aurons l’estimation finale pour septembre et les premières estimations pour les pays périphériques comme l’Italie, l’Espagne et l’Irlande. Le PMI britannique sera aussi publié pour le mois dernier tout comme les ventes au détail dans la zone euro pour août en fin de matinée. On s’attend à une légère contraction. Aux Etats-Unis, il faudra faire attention à l’ISM non manufacturier et au rapport ADP sur l’emploi privé qui devrait donner quelques indications précieuses aux opérateurs sur le rapport sur le marché du travail publié dans deux jours. Le consensus s’attend à une chute légère de l’ISM non manufacturier.

Sur le marché des changes, le dollar américain a connu au cours de la nuit une phase d’appréciation face aux monnaies du G10 en raison de l’anxiété liée à l’Espagne. Ce matin, le PMI non manufacturier chinois a pesé sur les performances de l’AUD et du NZD qui ont perdu respectivement 0.7% et 0.9% face à l’USD.

En Europe, la couronne suédoise continue d’être sous pression alors que les investisseurs attendent une baisse des taux directeurs de la Riksbank en octobre. L’EURSEK a atteint son plus haut niveau en l’espace de deux semaines, et évolue maintenant autour de 8.5670 tandis que la NOKSEK est passée hier de 1.15 à 1.16.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *