Press "Enter" to skip to content

La newsletter hebdomadaire du marché des changes du 19 octobre 2012

Toute la semaine, les marchés sont restés dans l’attente du Sommet Européen du 18 et 19 octobre, donnant ainsi aux cambistes libre cours aux spéculations. Différentes rumeurs ont donc marqué la semaine et certaines, comme celle portant sur la demande d’aide de l’Espagne auprès de la BCE, n’ont pas été confirmées formellement. Les conditions d’attribution de l’aide restent à définir ainsi que le calendrier. La demande formelle pourrait intervenir la semaine prochaine ou même pendant le week-end.

L’attentisme des investisseurs s’est traduit par une relative stabilité des marchés et ce, malgré les nombreux indicateurs économiques publiés cette semaine, comme l’indice de confiance allemand et la confiance des consommateurs de la zone euro. Outre-Manche, l’inflation est en baisse alors qu’elle est déjà à son plus bas niveau depuis trois ans. Heureusement pour Londres, les bons chiffres de l’emploi britannique ont contrasté avec cette nouvelle.

De son côté, le Japon continue à nourrir l’inquiétude des investisseurs qui ont spéculé cette semaine sur l’intervention de la Banque du Japon pour relancer son économie. A ce sujet, les rumeurs sont très mitigées compte tenu du manque de moyen de la BoJ pour y parvenir. La pression portant sur la banque centrale nippone demeure.

Outre-Atlantique, les chiffres américains sont porteurs de bonnes nouvelles. Les Etats-Unis ont révélé une amélioration de la production industrielle de septembre et une hausse des constructions de logements neufs depuis août. La confiance des investisseurs est en hausse et le secteur industriel américain semble lui aussi reparti à la hausse.

Analyse technique

EURUSD: L’euro a été porté par les spéculations des cambistes à son plus haut niveau depuis un mois. La monnaie unique a suivi une tendance mitigée face à la majorité de ses contreparties. Cependant, face au dollar, elle a résisté. Les bonnes nouvelles européennes ont conduit la paire à une progression de 0.61% sur l’ensemble de la semaine, avec des cours fluctuant entre 1.2891 lundi et 1.3140 mercredi, la veille du Sommet Européen tant attendu par les cambistes.

USDJPY: Le goût des investisseurs pour le risque est de retour cette semaine et le yen poursuit sa baisse face à ses principales contreparties, notamment à cause des spéculations portant sur une adoption de nouvelles mesures de soutien économique venant de la BoJ. Face au dollar particulièrement, la devise nippone n’a pas pu contrer les effets des très bons chiffres américains publiés cette semaine. Par conséquent, la paire a suivi une tendance haussière imperturbable jusqu’à une variation de +1.16% sur les cinq jours. Le plus bas niveau de la paire s’est donc affiché lundi à 78.3250 et le plus haut, jeudi, à 79.4550.

GBPUSD: Soutenue par les bon chiffres des ventes au détail d’octobre, publiés jeudi, et perturbée par les rumeurs portant sur les prochaines mesures de la Banque d’Angleterre pour relancer l’économie britannique, la paire a suivi une évolution mitigée cette semaine mais la tendance a été globalement baissière avec un recul de 0.29% sur les cinq jours. Le GBPUSD a fluctué entre un plus bas à 1.6021 lundi et un plus haut à 1.6179 jeudi.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *