Press "Enter" to skip to content

La rentabilité de la faiblesse du dollar

Contrairement à son habitude, le dollar a clôturé l’année dans la morosité à cause de la perte de confiance des investisseurs dans la vitalité de l’économie américaine. Vendredi dernier, le dollar s’achetait 1,4720 euro et il a chuté à 112,78 yens mais il s’est légèrement apprécié par rapport au franc suisse, passant de 1,1276 francs suisses à 1,1263, et par rapport au cent canadien, passant de 98,54 à 98,14 cents.

Sur l’année 2007, la vente de dollars aura été l’opération la plus rentable profitant de la baisse régulière des taux de la FED. En effet, depuis le début de l’année 2007, le dollar a reculé par rapport à la monnaie unique de 13% allant jusqu’à frôler le seuil psychologique de 1,50 euros pour un dollar, par rapport au yen de 10% et par rapport à la livre britannique de 8,5%. Ainsi, en jouant sur les taux de change, il était possible de trouver des créneaux très rentables pour faire des placements.

Cependant, les prévisions pour 2008, bien qu’optimistes sur une nouvelle baisse des taux de la FED, ne garantissent pas une telle rentabilité en raison des effets de ricochet qu’a eu la crise financière américaine sur nombre de pays partenaires.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *