Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du 14 février 2012

Les éléments clés
 

– Optimisme mesuré des cambistes après le vote du Parlement grec
– Les ventes à découvert de nouveau autorisées par l’AMF
– Croissance américaine revue à la baisse pour 2012 par la Maison Blanche
– ZEW et ventes au détail au menu du calendrier économique du jour
 

L’analyse du jour
 

Les principaux indices européens ont fini en légère hausse hier, à l’image de l’indice CAC 40 qui a peiné à finir dans le vert. Si les cambistes ont, dans un premier temps, bien accueilli la nouvelle du vote positif du Parlement grec, les gains enregistrés dans les premiers échanges ont été très atténués par les valeurs bancaires qui ont plombé les cours. BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole ont poussé l’indice parisien dans ses retranchements.
 
L’annonce par l’AMF de la fin de l’interdiction des ventes à découvert sur 10 valeurs financières françaises, dont les principales banques du pays, n’a eu aucun effet sur les marchés. Cette interdiction avait été décidé par plusieurs pays européens en août dernier en pleine tourmente financière dans le but d’éviter la spéculation.
Sur le plan macroéconomique, on notera simplement que la Maison Blanche a revu en nette baisse sa prévision de croissance pour l’économie aux Etats-Unis à 2.7% en 2012 et à 3% en 2013. Par ailleurs, l’inflation devrait ralentir à 1.9% en glissement annuel en moyenne au dernier trimestre de ces deux années.
 
Cette nouvelle a conforté la progression de l’euro sur le marché des changes qui reste ancré au-dessus de 1.32 dollar, dans la foulée du vote du Parlement grec. De son côté, la paire GBPUSD était en hausse hier très nettement après que le principal lobby industriel du Royaume-Uni, la Confédération de l’Industrie britannique, ait annoncé que le Royaume-Uni pourrait échapper à la récession en 2012 grâce aux nouvelles mesures annoncées jeudi dernier par la Banque d’Angleterre pour soutenir l’économie. Cette annonce a permis à la livre sterling de rompre avec quatre jours consécutifs de baisse sur le marché des changes. L’optimisme est, dans l’ensemble, plutôt de mise sur le Forex, ce qui pénalise évidemment les valeurs refuge comme l’USD mais surtout le JPY.
 

Les prévisions du jour
 

Le calendrier économique forex du jour est plutôt dense mais les cambistes prêteront principalement attention à la publication de l’indice ZEW allemand pour février à 11h et, ensuite, les ventes de détail pour janvier aux Etats-Unis à 14h30.
 
D’un point de vue fondamental, l’euro est clairement soutenu par les dernières évolutions positives en Grèce, même si des questionnements demeurent aussi en ce moment au sujet du Portugal. Mais, avant de se lancer vers de nouveaux plus hauts, la paire EURUSD risque de connaître une légère correction baissière dans les 48 prochaines heures qui pourrait conduire le cross vers le niveau de 1.31 voire 1.3026. Par la suite, la paire devrait reprendre le chemin de la hausse, probablement soutenu par l’évolution de la situation sur le terrain de la dette en Europe, pour éventuellement retourner vers 1.36.

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *