Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du 15 juin: Les banques centrales en embuscade

Les élements Forex clés

– Envolée des taux obligataires espagnols

– Les banques du G20 prêtent à intervenir en cas de Grexit?

– Les cours Forex, entre supports et résistances

Depuis plusieurs mois maintenant l’attention des marchés financiers s’est focalisée sur le sort de la zone euro, oubliant parfois la situation critique d’endettement dans laquelle sont les États-Unis. La préoccupation majeure fut celle de la faillite grecque, les marchés réagissant vivement à chaque nouvelle plus catastrophique sur le sort d’Athènes. Cette semaine, les médias et les marchés ont fait preuve d’une relative clémence vis à vis du pays hellénique. En effet, le scrutin législatif étant ce week-end les marchés se sont un petit peu apaisés avant le rendez vous du 17 juin. Un article sur les différents scénarios envisageables pour ces élections sera bientôt publié sur Forex.fr.

Maintenant c’est la psychose d’une faillite de l’Espagne qui a pris le dessus. Après le plan d’aide accordé aux banques et la dégradation de la note espagnole par Moody’s, les taux obligataires outre Pyrénées n’en finissent plus de grimper, aux alentours de 7% pour l’obligation à 10 ans.

Tous les économistes s’accordent à dire que de tels taux d’intérêts ne sont pas viables pour les finances espagnoles. Si les marchés continuent d’infliger une telle pression sur la péninsule ibérique, difficile d’imaginer qu’elle puisse s’en sortir, encore plus difficile alors d’imaginer que l’Europe tiendra.

Une rumeur a fait grimper l’euro hier soir en fin de séance américaine, rumeur selon laquelle les banques centrales du G20 se tiennent prêtent à injecter des liquidités dans l’économie en cas de sortie prématurée de la Grèce de la zone euro. Le but de ces interventions serait évidemment de calmer les marchés qui s’enfonceraient dans une spirale baissière et pour éviter toute interruption du crédit. Cela à redonné un petit coup de pouce à la monnaie unique franchissant allègrement le seuil des 1.26 pour s’établir même à 1.2642, la majorité des actifs risqués ont bénéficié de cette information.

Pas de quoi de s’affoler pour le moment aucune tendance ne se mettra en place avant les résultats des législatives Grecques.

La majorité des cours Forex a joué une véritable partie de ping-pong cette semaine, vous l’aurez sans doute remarqué. Les aller/retour incessants sur l’eurodollar ont permis à ceux qui avaient bien identifié les niveaux de supports et de résistances de réaliser de jolies plus-values. Il s’agissait en effet d’un marché très technique, dont on avait plus l’habitude suite aux grandes tendances engendrées par l’aversion au risque que nous avons connu ces dernières semaines.

Pas de nouvelles économiques majeures aujourd’hui, le Forex devrait évoluer comme les jours précédents. Attention donc si vous suivez la tendance, une accélération dans un sens peut en cacher une autre dans le sens inverse.

Bon trading à tous!

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *