Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du 25 mai: Vers une sortie programmée de la Grèce début 2013?

Les élements Forex clés

– Citigroup se prépare au Grexit

– Petits rebonds techniques ce matin sur le Forex

– La confiance des consommateurs est de retour

Les économistes qui prédisent la sortie de la Grèce de l’UE sont de plus en plus nombreux comme nous l’avons vu ces derniers jours. Hier, c’est le stratège en chef de la banque Citigroup qui en informait les médias. Willem Buiter a été très explicite: “Nous pensons maintenant que la probabilité que la Grèce sorte de la zone euro l’an prochain ou celle d’après est d’environ 50-75%, et nous l’incorporons dans nos prévisions“. Il ajoute que la sortie du pays hellénique provoquerait un très fort ralentissement de l’économie grecque associé à une inéluctable dépréciation de sa monnaie. Un dossier qu’il faudra donc impérativement suivre si vous tradez le Forex, les possibilités de gains seront grandes et le risque limité puisque dans un premier temps le mot d’ordre sera de vendre massivement la nouvelle monnaie grecque. Pour conclure, selon Citigroup, les taux d’intérêt de la BCE devrait s’abaisser à 0.50% et de nouvelles séries d’aides au Portugal, à l’Irlande et l’Espagne devraient entrer en vigueur. Ce n’est qu’à ce prix qu’on pourra épargner à d’autres pays européens de sortir de la zone euro.

Au niveau des statistiques, quelques bonnes nouvelles ont été au rendez-vous depuis hier. Parmi elles, le maintien de la note AAA de la France par Moody’s et la hausse de la confiance des consommateurs en France et en Allemagne. On notera toutefois que les demandes hebdomadaires d’allocation chômage outre-Atlantique ont augmenté aux Etats-Unis ce qui a engendré hier en début d’après-midi un léger repli du dollars sur le marché des changes.

Malgré cette donnée américaine, la tendance générale n’a pas été affectée et les petits retracements techniques de ce matin sont la conséquence logique du surachat du billet vert sur le Forex. La probabilité est faible pour qu’un renversement de tendance se produise, surtout dans une journée pauvre en annonces économiques comme celle d’aujourd’hui.

La stratégie restera donc la même, essayer de profiter d’un moment de faiblesse du dollar pour l’acheter à bon prix et le revendre quelques pips de plus.

Par exemple, sur l’eurodollar, on remarque que la paire évolue entre 1.2517 et 1.2600 depuis hier. Le seuil psychologique des 1.25 est essentiel. Une stratégie forex pourrait être d’acheter vers 1.25 avec un stop très court juste en dessous des 1.25 car on le sait si ce support est cassé la baisse s’accentuera. Les gains seront en tout cas assez faibles certainement sur cette paire et pour espérer gagner un peu d’argent il faudra faire preuve d’une grande concentration. N’oublions pas, enfin, le fait que de nombreux investisseurs vont clôturer aujourd’hui leurs positions à la veille d’un week-end prolongé. Il faudra donc prendre en compte cette donnée.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *