Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du 30 août: Calme sur le forex avant Jackson Hole

Les éléments forex clés

– L’euro toujours en forme

– Impact de la FED sur le dollar australien

– Publication des chiffres de la consommation américaine

La séance aujourd’hui est plutôt calme. Les marchés sont toujours dans l’expectative de la réunion de Jackson Hole. Le dollar continue à tenir tête aux devises majeures, ce qui traduit l’attente des marchés au sujet de rachats de titres de la part de la FED. La réunion de demain devrait mettre un terme aux doutes des cambistes bien que pour l’heure aucun programme détaillé de ce grand rendez-vous de la semaine n’a été fourni. Les pronostics vont train: Ben Bernanke pourrait aborder l’état du secteur immobilier, une réforme de la politique des taux d’intérêt, les chiffres du chômage, les grandes orientations de la FED au sujet du secteur bancaire etc… En clair, autant de suppositions qui risquent de décevoir les marchés si le discours de Bernanke s’avère stérile.

Pour ce qui est de l’éventuel QE3, rien ne garantit que le sujet soit abordé vendredi car compte tenu du paysage économique actuel aux Etats-Unis, une promesse de rachat illimité d’obligations semble difficile à tenir. Quelle que soit la conclusion du discours, rien ne cautionne qu’un nouvel assouplissement monétaire soit plus efficace que les précédents. Les investisseurs n’ont pas de mal à se remémorer les effets à long terme d’un tel dispositif. Cette fois, ils seront plus regardants sur les innovations du processus.

Cependant, l’attitude des investisseurs forex face à ce doute se fait sentir sur les devises matières premières. La corrélation positive entre la tendance de l’offre monétaire et celle de l’or apparait sur les paires engageant le dollar australien. L’EUR/AUD a clôturé à 1.2086 hier et ce matin, la paire a progressé de 0.53%. Avec une apparence de relative stabilité, la tendance devrait se poursuivre au moins jusqu’au discours de Ben Bernanke.

L’euro va toujours aussi bien qu’en début de semaine! Surtout depuis que Mario Draghi a encouragé l’Allemagne à accepter des mesures exceptionnelles pour défendre l’avenir de la monnaie unique. D’ailleurs le cours de la paire EUR/JPY profite de cette déclaration couplée à l’effondrement des marchés asiatiques.

Hier à la clôture l’euro se négociait à 98.6010 contre le yen et ce matin la progression de 0.1% a porté la valeur de la paire à 98.6975.

A 14h30, on attend la publication des indicateurs de la consommation aux Etats-Unis, estimés en hausse d’après leur contribution à 70% dans la progression du PIB américain (1.7% au lieu des 1.5% attendu). Pendant ce temps, le yen affronte le dollar avec un cours régressif de 0.1%, contre une résistance du dollar à 78.6950 hier à la clôture.

Pour le reste de la semaine, il ne faut pas prévoir de grands changements sur le marché des devises avant les conclusions du discours de Ben Bernanke.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *