Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du 4 mai 2012: Grosse perte hebdomadaire pour l’euro

Les éléments forex clés

– Plus importante perte mensuelle sur un mois pour l’euro

– Hausse du won sud-coréen

– Le forex dans l’attente des non-farm payrolls

Si effectivement les traders forex ont raison de mentionner que l’euro résiste plutôt bien en dépit de la crise de la dette, il n’en demeure pas moins que la monnaie des 17 a enclenché un profond cycle baissier. Selon les informations matinales communiquées par Bloomberg, l’euro/dollar aurait perdu au cours de la semaine 0.8%, soit sa plus importante baisse hebdomadaire depuis le 6 avril dernier.

Les défis sont nombreux pour la monnaie unique européenne. Outre une économie moribonde, comme le soulignent les récents indicateurs PMI, l’Europe fait face à un risque politique accru avec deux échéances électorales majeures ce week-end. En France, les observateurs attirent l’attention sur le résultat de l’élection présidentielle mais, comme l’a souligné notre Rédacteur en chef Christopher Dembik dans les colonnes du Nouvel Observateur cette semaine, les marchés financiers vont au final peu réagir à une probable élection de François Hollande. En revanche, les marchés et notamment le Forex pourraient répercuter grandement dès lundi le résultat des législatives en Grèce. Selon les sondages, la coalition au pouvoir devrait être reconduite mais le mystère demeure quant au résultat des partis anti-européens. Surtout, nul n’est à l’abri d’une mauvaise surprise tant que le décompte des votes n’aura pas eu lieu. Le risque politique se rappelle donc au bon souvenir de l’euro qui en est fragilisé, notamment face au dollar américain mais aussi face à la livre sterling sur le marché des changes.

Dans l’immédiat, les observateurs vont toutefois plutôt regarder du côté des Etats-Unis avec la publication à 14h30 du rapport mensuel sur l’emploi et le chômage. Selon le consensus, ce serait une bonne surprise qui pourrait attendre le Forex avec environ 160 000 ou 170 000 créations d’emplois en avril contre seulement 120 000 en mars. Selon toute vraisemblance, le dollar américain devrait profiter de ces bons chiffres.

Enfin, plus marginalement car peu tradé par les investisseurs, on notera une hausse du won sud-coréen dans les échanges asiatiques dans la foulée d’un indice ISM non manufacturier américain plutôt bien accueilli par les marchés. Ceci a permis au won de gagner 0.2% face à l’USD.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *