Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du 8 août 2013

Très tôt hier matin ont été publiés les chiffres du marché de l’emploi néo-zélandais. Le taux de chômage s’élève à 6.3% légèrement au-dessus du consensus de 6.2%. Le taux d’emploi, conforme aux attentes est de 0.4% contre 1.7% précédemment. L’indice du coût de la main d’œuvre trimestriel s’élève à 0.4% ce qui est stable par rapport à la période précédente. Ces évènements plutôt mitigés ont fait légèrement apprécié le dollar néo-zélandais face aux devises américaines et européennes, la paire NZD/USD s’élève à 0.7974$ qui était en hausse de 0.94% hier après-midi.

Du côté du dollar australien, les nouvelles se dirigent vers le marché de l’immobilier. L’indice de construction est annoncé en baisse avec 44.1 contre 39.5 antérieurement. Cette annonce montre une légère amélioration qui doit être poursuivie afin de revenir à une phase d’expansion du secteur en franchissant la barre des 50. Les prêts immobiliers ont eux augmenté de 2.7% contre 2% de consensus et 1.7% le mois dernier. Le dollar australien s’apprécie face au dollar américain et à la devise chinoise qui s’échangeait hier 5.5181 yuans grâce à ces bonnes nouvelles. Dans la nuit le taux de chômage a été publié stable avec 5.7%, le taux d’emploi a chuté et l’Australie perd plus de 10 000 emplois au mois de juillet. Ce matin la paire AUDUSD était en baisse de 0.98%.

Dans la matinée d’hier, le gouverneur de la Banque d’Angleterre a pris la parole pour commenter la politique monétaire et le rapport d’inflation. Il a précisé que le taux directeur n’augmentera pas tant que le taux de chômage aujourd’hui de 7.8% ne s’améliore pas et ne passe pas la barre des 7%. Cette stabilité permettrait d’éviter la hausse du coût de l’emprunt ce qui serait un frein supplémentaire à la relance économique. Les décideurs seront prêts à continuer à assouplir la politique monétaire si l’activité ne s’accélère pas, ils émettent l’hypothèse que trois années seront nécessaires à une réelle relance. Après le discours de Carney, la livre sterling s’apprécie face au dollar américain, mais est en légère baisse face à l’euro.

La masse monétaire sud-coréenne a été augmentée hier de 6.80% contre 7.30% précédemment. Cette variation de la quantité de monnaie en circulation a fait augmenter le won sud-coréen face au dollar américain. La paire USD/KRW est montée jusqu’à 1 119.25 wons après l’annonce. Le taux d’intérêt a été annoncé stable à 2.50% dans la nuit.

Des indices de prix ont également été publiés hier dans la journée, l’indice des prix domestiques trimestriel russe est de 1.10% contre 2.10% de consensus. Cet indice sert notamment à évaluer le prix des ventes de logements, le rouble russe s’est apprécié jusqu’à 33.066 face au dollar après l’annonce. L’IPC Brésilien enregistre un chiffre de 6.23% contre 6.70% l’année dernière. Cette annonce a fait bondir le real brésilien à 2.3040 hier après-midi face au dollar américain avec une clôture ensuite à 2.2979.

Le peso chilien a hier été influencé par la publication de la balance commerciale, le pays passe du côté du déficit avec -0.23B contre -0.25B de consensus. Antérieurement le Chili avait un excédent de 0.61B, cependant la baisse étant moins importante que prévue la paire USD/CLP s’apprécie et bondit jusqu’à 516.50 quelques minutes après la publication des chiffres.

Ce matin, les cambistes devront rester attentifs à la conférence de presse donnée par le gouverneur de la BoJ. La séance européenne ouvrira peu de temps après l’annonce, cependant les analystes ne s’attendent à rien de nouveau. La banque centrale avait annoncé qu’elle poursuivrait sa politique accommodante afin de relever l’inflation au moins à 2% dans les deux prochaines années. Le yen japonais devrait alors continuer à se dévaluer comme le prévoit les Abenomics. Le dollar américain s’échangeait hier contre 96.73 yens japonais qui restait en baisse.

Demain de nombreux indicateurs concernant l’économie chinoise risquent de faire fluctuer le dollar australien notamment la production industrielle.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *