Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du trader du 30 avril: l’euro/yen en chute!

Les éléments forex clés

– l’euro/yen en chute avant la confirmation de l’entrée en récession de l’Espagne

– rebond des ventes au détail en Allemagne

– les traders dans l’attente de plusieurs chiffres américains cet après-midi

Une bonne nouvelle pour le marché des changes venue d’Allemagne: les ventes au détail ont augmenté de 0.8% à prix constants (soit 1.3% en valeur nominale) en mars par rapport à février selon l’Office fédéral des statistiques. Cette nouvelle n’a cependant pas suffi dans les échanges européens à aider la monnaie des 17 qui s’est affaiblie pour la troisième journée consécutive face au yen, en chutant de 0.5% selon les données de Bloomberg News, à 105.92 yens. Phénomène identique face au dollar américain avec un glissement de 0.3% à 1.3217 mais on notera toutefois que l’euro reste encore solide face à l’USD en dépit du contexte défavorable sur le Forex.

Les traders se sont en fait désengagés préventivement de l’euro avant la confirmation par l’Espagne de son retour en récession. La semaine dernière, cette nouvelle avait déjà pesé sur les marchés financiers. A cette entrée en récession s’ajoutent évidemment des statistiques très inquiétantes pour le pays, notamment avec un taux de chômage de 25%. L’abaissement de deux crans de la note souveraine de Madrid a évidemment pesé dans les échanges mais les traders ont pu noter un point positif, à savoir que le risque de défaut de paiement est nul selon les agences de notation. En effet, l’Espagne n’est pas la Grèce.

Pour autant, la situation reste compliquée et les citoyens espagnols vont devoir consentir à de nouveaux sacrifices alors qu’en Europe, le débat sur l’opportunité de mesures favorables à relancer la croissance a de nouveau émergé, à la faveur de la campagne présidentielle française.

Cet après-midi, les traders du marché des changes s’attarderont sur plusieurs statistiques américaines, qui risquent de peu peser sur la dynamique en cours, notamment la publication des directeurs d’achat de Chicago à 15h45 et à 16h30 l’activité manufacturière de la FED de Dallas.

On s’attend enfin, alors que demain est jour férié en France, à ce que la Banque de Réserve Australienne baisse son principal taux d’intérêt de 0.25% à 4.25%. Le marché semble déjà avoir intégré cette annonce puisque le dollar australien est en baisse en ce début d’après-midi de 0.4% face au dollar américain, après avoir déjà perdu près de 0.9% la semaine dernière. Le potentiel baissier du dollar australien est donc relativement limité.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *