Press "Enter" to skip to content

La rubrique écofi

L’actualité des marchés:

– Le marché des devises est sans grands changements.

– Les données préliminaires de l’université du Michigan mesurant la confiance des consommateurs pour le mois d’octobre sont décevantes.

– Les actions US ont baissé vendredi.

– Les actions asiatiques sont sans direction claire mais les marchés actions européens sont en forte hausse.

La situation sur les marchés:

Les données préliminaires de l’université du Michigan mesurant la confiance des consommateurs pour le mois d’octobre ont déçu les observateurs. Les prédictions économiques elles-mêmes se sont détériorées, ce qui est quelque peu surprenant au vu de l’amélioration relative sur le marché de l’emploi. Il est possible que la hausse des prix du pétrole ait eu un effet sur ce sentiment. Les attentes inflationnistes sur 5 ans ont augmenté quelque peu, de 2.8% à 2.9%, mais ce n’est pas encore de nature à inquiéter la Fed .

Les marchés actions US ont reculé vendredi dernier. Le Dow Jones est retourné sous les 10’000 points, emmenés par les actions financières et technologiques.

Les marchés obligataires ont bien marché la semaine dernière avec de belles hausses, mais traitent sans direction depuis ce matin, à l’image de la clôture asiatique, bien que les marchés actions européens se soient traités ce matin en forte hausse.
Les prix du pétrole restent élevés alors que ceux de l’or sont en baisse, une légère correction après la semaine des records que nous venons de passer.

Peu de nouvelles économiques seront publiées aujourd’hui, mais la semaine à venir sera particulièrement chargée de nouvelles sur le front des sociétés, qui continueront à publier leurs résultats trimestriels. Il est clair que ce sont ces résultats qui donneront le ton sur les marchés actions et ainsi, indirectement, influenceront aussi le marché du forex. Ben Bernanke parlera plus tard dans l’après-midi.

Sur le marché des devises, la paire EUR/USD est un peu tombé ce matin, mais dans l’ensemble, le marché est très stable. Au vu du peu de grosses nouvelles économiques, le marché continuera à se traiter surtout sur des signaux techniques et sur l’appétit du risque. Du point de vue technique, la paire EUR/USD continue à être dirigée vers haut, avec une prochaine résistance seulement au niveau de 1.5164. Si celle-ci venait à tomber également, la route vers les 1.6040 serait ouverte techniquement, mais il ne faut pas négliger le fait que si le sentiment se retourne sur les marchés actions, du pétrole et de l’or, et ce matin les futures sur le marché US sont encore dans le rouge, la paire EUR/USD pourrait tout aussi biens se retourner. 

En Europe, on parle de nouveau avec inquiétude d’un Euro fort, mais dans la mesure où les exportations américaines bénéficient d’un dollar faible, l’Europe sera probablement la seule à avoir ces craintes, ce qui réduit la probabilité d’une action concertée des pays.

Après quelques jours de rebond, la perspective d’un nouvelle coupe dans le taux d’intérêts fait baisser à nouveau la Livre sterling, ce d’autant plus qu’un article paru dans le Sunday Times indique qu’Adam Posen pourrait soutenir la poursuite du programme d’achat d’avoirs. Nous conseillons une approche très prudente à court terme sur la Livre sterling tout en estimant qu’à terme, la politique monétaire devrait tenir la paire EUR/GBP au-dessus du niveau de 0.90 dans les prochains mois.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *