Press "Enter" to skip to content

La semaine du forex: Changement de cap à la FED

Cette semaine a été chargée en statistiques économiques et les banques centrales ont enfin orienté les marchés.

Outre-Atlantique, le discours ce mercredi de Ben Bernanke a retenu toute l’attention des cambistes finalement déçus par l’annonce du président de la FED. Les objectifs de l’emploi et de l’inflation ne sont pas encore atteints, a-t-il annoncé. Il n’y aura donc pas de ralentissement de la politique monétaire accommodante aux Etats-Unis. Les récentes publications macroéconomiques ont soutenu cette explication puisque les demandes d’allocations chômage publiées jeudi ont augmenté pour s’afficher à 360 000 alors que le budget mensuel est en hausse à 116.5B. Les marchés restent dans l’attente de l’indice du Michigan publié aujourd’hui.

En Zone Euro, Mario Draghi a tenu un discours lundi empreint d’optimisme. En effet, le président de la BCE a rassuré les marchés sur la situation en Grèce et au Portugal. Les chiffres économiques les plus importantes pour la Zone Euro étaient attendus aujourd’hui. Les investisseurs forex ont guetté la publication de la production industrielle mensuelle, prévue en baisse et ressortie en effet à 0.3% en mai. L’engouement européen qui est de retour semble porté essentiellement par la déception des cambistes face à l’absence de ralentissement de rachats d’actifs de la FED.

Outre-Manche, la production industrielle annuelle s’est affichée en baisse mardi, à -2.3% contre un consensus qui l’attendait à -1.5%. Le déficit de la balance commerciale a permis de rassurer les marchés puisqu’il a reculé de 0.1B le mois dernier.

Au Japon, Hiroki Kuroda a annoncé qu’il maintiendra sa politique monétaire très accommodante jusqu’à ce que son objectif d’inflation soit atteint. Le gouverneur de la BoJ a déclaré que cet accomplissement est attendu pour 2015. La production industrielle au Japon est en forte hausse. Elle s’est établie aujourd’hui à 1.9% contre un consensus à 0%.

Analyse technique:

EURUSD: La paire a progressé de 1.61% cette semaine sous l’effet de l’absence de ralentissement de rachat d’actifs émanant de la FED. L’EURUSD a fluctué entre un plus bas mardi à 1.2755 et un plus haut jeudi à 1.3207. Malgré la remontée de l’euro, la tendance de fond reste baissière pour l’eurodollar qui profite cette semaine des déclarations de Ben Bernanke.

USDJPY: La vente massive de dollar américain sur le marché des devises s’est conclue par un fort recul de la paire. Le yen a donc profité de son statut de valeur refuge jusqu’à la publication de la production industrielle nipponne qui a permis à la paire de se ressaisir. L’USDJPY a reculé de 1.69% cette semaine, fluctuant entre une plus bas jeudi à 98.25 et un plus haut affiché lundi à 101.52

GBPUSD: La paire a fortement progressé cette semaine puisque sa valeur gagne 1.47%. Elle a fluctué entre un plus bas mardi à 1.4813 et un plus haut lundi à 1.5246. La GBPUSD a été plombée mardi par une production britannique en baisse.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *