Press "Enter" to skip to content

La semaine du forex: Dollar australien, emploi américain et G7

Cette semaine, les banques centrales et les chiffres du chômage ont continué à influencer les cours sur le marché des devises.

La semaine dernière, la BCE a annoncé une baisse de son taux d’intérêt qui s’établit désormais à 0.5% contre un précédent à 0.75%. L’assouplissement monétaire devrait tenir la reprise économique de la Zone euro et permettre de rassurer les cambistes sur le ralentissement attendu de la production sur le continent européen. Sur le front obligataire, la zone euro a pu profiter cette semaine de l’émission obligataire portugaise et des discussions autour d’une éventuelle émission espagnole sur 10 ans.

D’autres indicateurs menacent cependant cette tendance, comme le taux de chômage du premier trimestre au Portugal qui atteint le niveau record de 17.7% de la population active et ce, dans un contexte où l’austérité est déjà au cœur du programme économique portugais. La publication mercredi d’un bon indicateur de production industrielle allemand a permis aux investisseurs forex d’oublier les déclarations de Mario Draghi qui n’exclut pas une nouvelle modification des taux de la BCE en cas de nécessité. Les investisseurs forex sont à présent dans l’attente de la réunion du G7 qui se tiendra ce weekend.

Outre-Atlantique, les résultats du chômage américain sont ressortis en baisse à 7.5% en Avril. Des chiffres qui devraient soutenir la volonté de la FED d’alléger son soutien à la croissance américaine. Lundi, le taux d’emploi hors secteur agricole était meilleur que prévu et avec les nouvelles demandes d’inscription au chômage qui sont tombées à leur plus bas niveau depuis 2008, les bons indicateurs américains continuent à soutenir la reprise économique et présager une réduction du programme d’assouplissement quantitatif de la Reserve fédérale américaine.

Dans le but de soutenir l’économie australienne, la RBA a décidé une baisse de son principal taux directeur, de 3% à 2.75%. Mardi, la Banque Centrale australienne a donc affiché le plus faible taux de ces cinquante dernières années. Toujours du côté des devises matières premières, le dollar néo-zélandais a profité du taux d’emploi en Nouvelle-Zélande qui est ressorti à 1.7% contre un consensus à 1.1% et de son côté, le dollar canadien a grandement bénéficié de la conjoncture économique européenne. L’appétit des cambistes pour le risque s’est fait sentir cette semaine sur le cours du loonie.

La banque centrale norvégienne a quant à elle annoncé le maintien de ses taux inchangés et jeudi s’est tenue la réunion de la Banque d’Angleterre. Sans surprise pour les cambistes, aucune modification de sa politique monétaire n’a été annoncée. Le principal taux de la Banque d’Angleterre est toujours de 0.5% et le montant de ses achats d’actifs est maintenu à 375 milliards de livres.

Analyse technique:

EURUSD: Le dollar progresse face à la monnaie unique portant la paire à un recul de 0.96% cette semaine. L’EURUSD a atteint les 1.2978 vendredi, son plus bas niveau de la semaine. Jeudi, la publication d’une production allemande à 1.2% avait pourtant permis à l’euro de gagner du terrain face au dollar qui s’échangeait alors à 1.3164, soit sa plus haute valeur de la semaine.

USDJPY: Soutenu par les bons chiffres de l’emploi américain, le dollar a gagné du terrain face à la majorité de ses contreparties et n’a pas permis à la monnaie japonaise de lui faire face cette semaine où le yen était pourtant à l’honneur. L’USDJPY a progressé de 2.60% cette semaine, fluctuant entre un plus bas à 98.5850 affiché mercredi et un plus haut à 101.7250 vendredi. Face à la devise nipponne, le dollar a donc franchi le seuil psychologique des 100 yens. La Reserve fédérale devrait bientôt annoncer un assouplissement de son programme monétaire.

GBPUSD: La paire a reculé de 1.22% cette semaine. Mercredi, la livre anglaise gagnait du terrain face au dollar américain traduisant l’attente de la part des investisseurs de nouvelles interventions de la Banque d’Angleterre. La paire a commencé sa semaine par sa plus haute valeur à 1.5599 pour atteindre sa plus faible valeur de la semaine vendredi, à 1.5376.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *