Press "Enter" to skip to content

La semaine du forex: Dynamisme mondial et apathie européenne

La semaine était plutôt calme sur le marché des devises. Toute l’attention des cambistes était tournée vers l’Asie.

En zone euro, les investisseurs sont restés attentifs au rapport mensuel de la BCE publié jeudi. Du côté des statistiques, la production industrielle a augmenté de 0.4% en avril et c’est l’audience de la cour constitutionnelle allemande qui a retenu l’attention des marchés. En effet, le programme OMT de septembre 2012 a grandement influencé les cours.

Outre-Atlantique, les incertitudes demeurent au sujet de la politique monétaire de la FED. Les demandes d’allocations chômage et les ventes au détail sont meilleures que prévu. Ces chiffres sont attentivement scrutés par les investisseurs puisqu’ils devraient orienter la FED dans sa volonté d’alléger le programme d’assouplissement monétaire. L’optimisme généralisé des marchés s’est fait sentir sur le cours du billet vert. Les marchés attendent les chiffres de la production industrielle américaine qui seront publiés à 15h30 cet après-midi.

Du côté asiatique, les chiffres chinois ont déçu les investisseurs. L’indice des prix à la consommation est porté par une baisse annuelle à 2.1% et la production industrielle a reculé à 9.2%. Les bons chiffres japonais de lundi n’ont pas suffi à défier la réticence des investisseurs forex. Le PIB trimestriel nippon est ressorti en hausse à 1% et la confiance des ménages s’est affichée au-dessus du consensus qui l’attendait à 44.8, à 45.7. Les marchés étaient surtout dans l’attente des taux d’intérêt japonais publiés mardi.

La conférence de presse de la Banque centrale du Japon s’est conclue par un maintien du taux directeur à 0.1%. Elle a aussi annoncé son objectif d’augmenter de 70000 milliards de yens sa politique monétaire mais les cambistes ont été grandement déçus par le manque d’initiative de la banque centrale en faveur de l’assouplissement monétaire.

Analyse technique:

EURUSD: La paire a progressé de 0.76% cette semaine, fluctuant entre un plus bas lundi à 1.3178 et un plus haut jeudi à 1.3390. L’optimisme des investisseurs se fait sentir sur le cours de l’eurodollar. Les bonnes statistiques américaines alimentent les rumeurs d’une inflexion de la politique de rachat d’actifs de la FED.

USDJPY: La paire a fortement reculé cette semaine, de 2.71%. La plus haute valeur de la semaine a été enregistrée lundi, à 99.27. Les annonces de la Banque du Japon ont dès mardi imposé une tendance baissière au yen qui a atteint sa plus faible valeur jeudi à 93.78, soit loin en dessous du seuil psychologique des 100 yens que la devise nippone a tenu il y a quelques semaines.

GBPUSD: La paire a progressé de 0.56% cette semaine. La plus haute valeur de la semaine a été observée jeudi à 1.5738 et la plus faible mardi à 1.5521. C’est surtout outre-Atlantique que les publications économiques se sont multipliées. Les bons chiffres de la semaine sont en faveur d’une reprise de la première économie mondiale.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *