Press "Enter" to skip to content

La semaine Forex: Les chiffres de l’emploi rappellent les cambistes à l’ordre

La semaine a commencé calmement sur le marché des devises avec la fermeture lundi des places financières de Londres et New York pour le Memorial Day. Elle a ensuite été rythmée par de nombreuses statistiques européennes, américaines et japonaises.

La Zone Euro a pu profiter cette semaine des bons indicateurs économiques allemands publiés la semaine dernière tels que l’indice IFO du climat des affaires ressorti à 105.7, et l’indice GFK du climat des consommateurs ressorti à 6.5. Mercredi, toujours du côté allemand, l’indice mensuel des prix à la consommation est ressorti en hausse, à 0.4% contre un précédent à -0.5% et sur l’ensemble de la Zone Euro, le climat des affaires s’est affiché en hausse à -0.8%, contre un consensus à -0.9%.

Les indicateurs auraient dû rassurer les marchés sur la santé économique de la Zone Euro. Pourtant, les chiffres de l’emploi ont suffi à rappeler aux cambistes que les difficultés économiques européennes demeurent. Le taux de chômage en Zone euro a atteint un record de 12.1% et la crise de la dette pèse toujours sur le Vieux-Continent. Les dirigeants européens peinent encore à reconquérir la confiance de leur investisseurs et toute l’attention des marchés est à présent tournée vers les Etats-Unis.

Outre-Atlantique, les bons chiffres américains soutiennent donc la confiance des cambistes. L’indice de confiance des ménages a atteint son plus haut en cinq ans et les prix des logements ont à nouveau progressé en mars. Malgré la hausse des nouvelles demandes d’allocation chômage à 354000 contre un consensus à 340000, un PIB trimestriel qui a diminué de 2.4% et des ventes mensuelles de logements qui ont chuté à 0.3% contre un consensus qui tablait sur un seuil à 1.1%, l’optimisme des investisseurs demeure de ce côté de l’Atlantique.

Au Japon, l’indice des prix et services des sociétés s’est affiché mardi à -0.4% contre un consensus à -0.2%. Un recul qui a laissé le marché des devises dans l’attente mercredi des chiffres de vente au détail, ressortis à -0.1% contre un consensus à -0.4%, du taux de chômage qui s’est stabilisé à 4.1% et de la production industrielle qui s’est affiché à 1.7% contre un consensus à 0.8%.

En accord avec les consensus, la Banque Centrale du Canada a décidé de maintenir son principal taux directeur à 1%.

Analyse technique:

EURUSD: La paire a progressé de 0.43% cette semaine, fluctuant entre un plus bas à 1.2838 mercredi et un plus haut à 1.3062 jeudi. Le cours de l’eurodollar s’est envolé mercredi après la publication des bons chiffres allemands pour s’établir autour du seuil psychologique des 1.30, dépassé à plusieurs reprises. Les cambistes semblent partagés entre les bonnes et mauvaises nouvelles de chaque côté de l’Atlantique, mais la tendance profite surtout à l’euro.

USDJPY: La paire a reculé de 0.88% cette semaine. Le cours demeure au-dessus des 100 yens mais s’en rapproche progressivement. La plus faible valeur de la semaine est enregistrée aujourd’hui à 100.2850 contre une plus haute mercredi à 102.2850. Le yen s’est renforcé face au dollar sous l’effet de la publication mardi des ventes au détail au Japon.

GBPUSD: La paire a progressé de 0.60% cette semaine, fluctuant entre un plus bas mercredi à 1.5008 et un plus haut aujourd’hui à 1.5240. La tendance est haussière du côté de la GBPUSD, portée par les statistiques de la semaine en Zone Euro. La tendance de fond est toujours baissière pour la livre qui peine à reconquérir les cambistes dans l’attente de nouvelles mesures d’assouplissement à partir de juillet outre-Manche.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *