Press "Enter" to skip to content

L’actualité financière et économique du marché Forex

Bilan de la séance du 22 mars 2011

–    Retour des inquiétudes concernant la crise souveraine en Europe

–    Hausse du GBP dans la foulée des chiffres de l’inflation

–    Le NZD affiche la meilleure performance journalière face à l’USD

Aujourd’hui, en dépit de la réussite de l’opération obligataire espagnole, la monnaie unique européenne a chuté pour la première fois en l’espace de trois jours face au billet vert alors que la crise souveraine semble refaire surface à l’approche du sommet européen prévu en fin de semaine. Les marchés s’interrogent sur la capacité des leaders européens à parvenir à un consensus viable afin de mettre en place un mécanisme permanent dans la région afin de faire face aux éventuelles difficultés financières des Etats membres. Dans ce contexte, l’euro a chuté de 0.1% face à l’USD, mais évoluant toujours autour de 1.42 dollar. Plus tôt dans la journée, l’euro avait atteint un plus haut niveau depuis près de cinq mois après que le gouverneur Mersch ait dit que la BCE conserve un oeil très vigilant sur le niveau de l’inflation.

A moyen terme, les analystes de Forex.com considèrent toutefois que l’euro va reprendre le chemin de la hausse, de manière plus accentuée, en raison de la divergence flagrante de politique monétaire entre la Fed et la Banque Centrale Européenne.

Les devises à risque ont enregistré les meilleures performances aujourd’hui face au billet vert alors que la volatilité sur le marché des changes a atteint un plus bas niveau depuis près d’un mois, signe que les évènements géopolitiques influencent de moins en moins le cours des principales monnaies.

Ainsi, le dollar néo-zélandais s’est apprécié de près de 0.7%, atteignant 74.10 cents suite à un commentaire du Fonds Monétaire International déclarant que la banque centrale du pays devrait augmenter ses taux « relativement rapidement » une fois que l’économie aura redémarrer. De son côté, le dollar australien profitait du mouvement en progressant de près de 0.5% face à l’USD.

Du fait de l’amélioration de la situation sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, le yen a gagné 0.2% aujourd’hui.

Enfin, suite à l’augmentation de près de 4.4% de l’indice des prix à la consommation, la livre sterling a augmenté de 0.4% face à l’USD, à 1.637, un plus haut niveau depuis janvier 2010. En dépit des récents commentaires de la part du gouverneur King, les cambistes s’attendent très sérieusement à une prochaine hausse des taux directeurs. Face à la monnaie unique européenne, l’appréciation de la livre sterling fut nette également, de près de 0.4%, à 86.88 pence.

Perspectives pour la séance du 23 mars 2011

Aujourd’hui, la séance risque d’être un peu plus chargée que celle d’hier, notamment au regard des indicateurs macroéconomiques. Les cambistes devraient être particulièrement à l’écoute du compte-rendu de la dernière réunion de la BoE, à mettre en relief avec les chiffres de l’inflation publiés hier. En cas d’accroissement du nombre de membres votant en faveur d’un relèvement monétaire, il a fort à parier que la livre sterling continuera d’augmenter face au dollar. Au niveau de la zone euro, la question de la dette restera cruciale mais ce ne sera pas une raison pour autant pour négliger la publication des nouvelles commandes industrielles et aussi de l’indice de confiance des consommateurs. Ces indicateurs ne vont toutefois certainement pas avoir un impact très conséquent sur l’EUR/USD. Enfin, la session américaine sera marquée par de nouveaux chiffres du secteur de l’immobilier américain, chiffres qui pourraient confirmer une légère amélioration.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *