Press "Enter" to skip to content

L’actualité forex du lundi 5 novembre 2012

L’approche de l’élection présidentielle américaine n’a pas eu encore d’impact sur le marché des changes même si on constate déjà quelques frémissements sur les indices et les actions. Traditionnellement, l’élection américaine a assez peu de répercussions sur l’évolution du dollar américain même si l’élection de Mitt Romney pourrait éventuellement apporter des changements significatifs à la politique monétaire des Etats-Unis.

Aujourd’hui, la paire euro/dollar a plutôt mal commencé la journée en atteignant un plus bas niveau depuis le 1er octobre à 1.2813. Les bons chiffres américains sur le terrain de l’emploi et les incertitudes majeures concernant la Grèce et l’Espagne continuent, comme les séances dernières, de faire pencher la balance en faveur du dollar.

La réunion du G20 Finance à Mexico hier n’a pas changé la donne. Les ministres des Finances ont une nouvelle fois évoqué les problèmes de l’eurozone et notamment le cas de la Grèce sans parvenir à des solutions concrètes. Alors que l’échéance du 11 novembre se rapproche, aucun accord n’a été trouvé entre la troïka et le gouvernement grec pour assurer le versement de la prochaine tranche d’aide. Le tout sur fond de grèves en Grèce et de fortes tensions sociales.

La séance d’aujourd’hui devrait d’ailleurs confirmer ces inquiétudes: l’indice Sentix de confiance des investisseurs qui est prévu à 10h30 devrait ressortir toujours négatif à -21.1 en novembre contre -22.2 le mois précédent.

L’autre statistique du jour pour la paire sera l’indice ISM non manufacturier à 16h pour octobre qui pourrait tomber à 54.5 contre 55.1 précédemment. Si le chiffre du consensus est confirmé, cela pourrait limiter légèrement les gains du dollar américain sur le forex. Toutefois, la devise américaine n’en demeure pas moins favorite dans un contexte européen aussi défavorable.

D’ailleurs, la monnaie unique confirme son recul de la semaine dernière ce matin face à ses principales contreparties. En dépit des efforts d’assouplissement monétaire de la Banque du Japon, le yen se renforce avec un euro qui se rapproche ce matin du niveau de 103 yens. Même scénario pour la livre sterling. La parité se trouve depuis mercredi dans un vaste mouvement baissier qui a conduit la paire autour de 0.7996 livre pour un euro, soit ses niveaux d’il y a un mois. La publication à 10h30 de l’indice PMI Services britannique pour octobre, en légère baisse à 52 contre 52.2, ne devrait pas modifier le mouvement de fond qui affecte la paire. Elle se dirige désormais vers le support à 0.7965.

Enfin, les investisseurs feront également attention à 14h30 à la publication des permis de construire en septembre au Canada qui devrait influencer à la marge le taux de change du dollar canadien.

La séance sera dans l’ensemble plutôt calme sur le marché des changes avec la poursuite des tendances de la semaine dernière en attendant les grands évènements de la semaine que sont les réunions des banques centrales (RBA demain et BoE, BCE jeudi) et les nombreux indicateurs chinois vendredi qui risquent d’influencer l’appétit au risque sur le forex.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *