Press "Enter" to skip to content

L’ancien patron de la BNS part avec près de 700 000 euros d’indemnités

Selon la presse helvétique, le président démissionnaire de la BNS, Philipp Hildebrand, qui a été éclaboussé par des révélations concernant des transactions financières effectuées par son épouse, va recevoir son salaire encore pendant 12 mois, soit environ 710 000 euros au titre de l’année 2010.
Les six premiers mois de salaires correspondent au délai de résiliation du contrat de travail, bien que le chef de la banque centrale ait été libéré de ses fonctions immédiatement, et les six mois suivants correspondent au dédommagement lié à l’interdiction imposée par l’institut d’émission de travailler pour une autre banque, sauf feu vert donné par le Conseil de la banque.
 
Dans ce cas, le montant de sa rémunération au sein d’une nouvelle entreprise serait automatiquement déduit de la somme versée par la banque centrale.

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *