Press "Enter" to skip to content

Le brexit encouragera t’il un nouveau referendum en Ecosse ?

Si vous négociez sur le marché des changes depuis un petit moment, vous n’êtes pas sans ignorer que l’Ecosse a eu des envies d’indépendance il y a quelque temps. Un référendum a même été organisé en 2014 pour trancher. Avec la perspective du brexit, la question refait surface, voyons tout cela plus en détail.

Retour sur le référendum de 2014
En 2013, le parlement écossais a promulgué, en tant que loi, le référendum sur l’indépendance du pays. L’année suivante, le peuple écossais était donc invité à voter pour répondre à la question suivante : L’Ecosse doit-elle être indépendante ? Avec un taux de participation record de 84,6%, c’est finalement la décision de rester dans le Royaume-Uni qui l’emportait 55,3% contre 44,7%. A cette époque, les menaces d’instabilité économique ont suffit à convaincre les écossais de rester avec leurs alliés.

Que s’est-il passé depuis ?
Un seul mot : Brexit
Lors du référendum relatif à la sortie ou non du Royaume-Uni de l’Union européenne, l’Ecosse avait massivement voté en faveur du fait de rester à 62% contre 38%.
Alors que les écossais souhaitaient à tout prix éviter l’incertitude économique, ils y sont malgré eux confronté. Avec cela, il a rapidement commencé à se dire sur les marchés financiers qu’un nouveau référendum pourrait être organisé en Ecosse. Charles Grant, un conseiller du gouvernement, a même déclaré que le gouvernement pensait très sérieusement à un nouveau référendum sur l’indépendance, estimant que le pays était prêt à surmonter les difficultés économiques liées.
Le premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, qui a publié un projet de loi pour un deuxième référendum en octobre 2016, a enfoncé le clou. Pour cette dernière, les conditions ont, en effet, changé et ceux qui ont voté pour rester dans le RU ont également voté pour continuer à faire partie de l’UE, or ce ne sera bientôt plus le cas.


Comment un nouveau referendum écossais pourrait affecter la livre ?

En regardant les graphiques de 2014, on constate que les craintes de scission ont commencé à peser sur la livre sterling environ deux mois avant le vote en tant que tel. La paire GBP-USD était parvenue à maintenir sa tendance haussière à long terme jusqu’à 6 semaines avant le référendum avant de s’effondrer en perdant plus de 900 pips juste avant le vote. Les retracements ont commencé quand les traders ont constaté que les votes étaient majoritairement en faveur du camp pour rester dans le RU mais la tendance baissière de la livre reprenait peu de temps après.

Quelle est la probabilité d’un référendum cette année ?
Nicola Sturgeon a averti que la poussée de Theresa May pour un brexit difficile a remis la question de l’indépendance de l’Ecosse à l’ordre du jour mais la probabilité de voir l’Ecosse organiser un référendum cette année est mince. Les analystes estiment plutôt qu’il aura lieu en 2018.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *