Press "Enter" to skip to content

Le dernier rapport NFP a t-il anéanti les espoirs de hausse de taux de la fed ?

Les responsables de la fed attendaient des améliorations du marché du travail pour commencer à augmenter les taux d’intérêt. Cependant, au grand dam des traders du forex, le rapport NFP de septembre, s’est avéré être une énorme déception. Les analystes économiques ont, en plus, souligné que les prochaines lectures pourraient être assez sombres. Voyons si cela a totalement anéanti les espoirs de hausse des taux.  

Le rapport est-il si mauvais que cela ?
L’économie américaine a ajouté seulement 142 000 emplois en septembre, soit un chiffre bien en deçà de la moyenne des 18 derniers mois située à 201 000. Histoire d’aggraver les choses, les rapports précédents ont été révisés à la baisse.
Le taux de chômage a, quant à lui, réussi à se maintenir à 5,1% mais les composantes sous-jacentes montrent que la participation au marché du travail a chuté de 62,6% à 62,4%, soit son plus bas niveau sur près de quatre décennies.
En observant les différents secteurs économiques, on constate que des gains ont été enregistrés dans la plupart des secteurs, à l’exception des secteurs manufacturiers et miniers. Ces secteurs pâtissent, en effet, de la chute des prix du pétrole et de la baisse de la demande pour les exportations d’énergie, principalement stimulés par le ralentissement économique chinois.
Pour couronner le tout, la moyenne de la rémunération horaire montre une croissance des salaires inexistante.


Cela signifie t-il que nous n’assisterons pas à une hausse des taux d’intérêt cette année ?

A l’heure actuelle, il est difficile de répondre à cette question. En effet, si les Etats-Unis réussissent à imprimer des chiffres solides pour octobre et novembre, les espoirs sont encore permis.
Pour le moment, les accros du forex ont commencé à anticiper l’absence de hausse des taux pour cette année en réduisant leurs positions à long terme. Ils attendent désormais la réunion de politique monétaire prévue mi-décembre et la publication des prochains rapports NFP.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *