Press "Enter" to skip to content

Le dollar canadien toujours très demandé

En dépit de la fermeture de la Bourse de Toronto hier à l’occasion du Civic Holiday, le dollar canadien a atteint un nouveau plus haut face au billet vert, de près de dix mois. A l’instar du dollar australien et du dollar néo-zélandais, le dollar canadien accumule les gains depuis plusieurs semaines sur le marché des changes, tirant profit de l’affaiblissement du billet vert. Les devises jugées fortement rémunératrices et risquées connaissent une véritable embellie à la faveur d’un retour du goût pour le risque sur le marché des changes et d’une hausse du cours des matières premières.

La livre sterling profite également de ce mouvement sur le marché des devises. Ayant débuté la semaine en forte hausse grâce aux résultats de la banque Barclays, la devise britannique s’est renforcée aujourd’hui à la faveur de la publication de la banque Standard Chartered. Ainsi, pour la première fois depuis octobre 2008, la livre sterling a dépassé la barre de 1,70 dollar.

Enfin, de son côté, la monnaie unique européenne avait atteint lors de la séance d’hier son plus haut niveau face à la devise américaine depuis le mois de décembre dernier.

De toute évidence, l’optimisme et les espoirs de reprise devraient dominés pour un bon moment le marché des changes. De nouveaux indicateurs macroéconomiques sont en effet tombés aujourd’hui, renforçant les espoirs. Ainsi, l’indice ISM de l’activité industrielle a progressé pour le septième mois consécutif outre atlantique tandis que la production manufacturière chinoise a connu sa plus forte hausse depuis un an, soutenue par la demande intérieure.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *