Press "Enter" to skip to content

Le dollar poursuit sa lancée

Le dollar a poursuivi sa lancée vendredi à la clôture du marché des changes. En effet, la devise américaine a été poussée par les chiffres moins mauvais que prévu du marché de l’emploi aux Etats-Unis.

L’économie américaine n’a détruit que 20 000 emplois en comparaison des 75 000 attendus. Par ailleurs, le taux de chômage au mois d’avril a légèrement reculé par rapport aux prévisions en s’établissant à 5% de la population active.

Ainsi, portée par les perspectives d’une pause de la baisse des taux et par les bonnes statistiques outre atlantique, le dollar est passé sous les 1,54 dollar pour un euro sur le marché des devises ce qui devrait satisfaire les dirigeants de la zone euro.

Par ailleurs, la vigueur retrouvée de la devise américaine s’explique aussi par l’annonce vendredi d’une action concertée de la Fed, de la BCE et de la Banque Nationale Suisse afin d’accroître leur aide à la liquidité des marchés financiers. L’absence dans ce partenariat de la Banque d’Angleterre a été très remarquée.

Par conséquent, face au réajustement qui s’opère actuellement sur le marché des devises, les traders peuvent s’attendre légitimement à un accroissement des gains liés au dollar. Seule la voie discordante de Dominique Strauss Kahn nuit à ce tableau optimiste. En effet, le directeur du FMI, qui prévoit une croissance de 0,5% pour l’année 2008 aux Etats-Unis, a qualifié les bons chiffres de l’économie américaine diffusés ces derniers temps de « un feu de paille ». A méditer.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *