Press "Enter" to skip to content

Le forex insensible aux statistiques

Le marché des devises affichait aujourd’hui un calme surprenant alors que des statistiques importantes ont été publiées dans la zone euro et aux Etats-Unis. En fait, les experts du forex avancent l’hypothèse selon laquelle le marché des changes fait une pause, essoufflé par l’avalanche de bonnes nouvelles tombées lors des dernières semaines et le retournement plus précoce que prévu de conjoncture. Cette hypothèse explique pourquoi l’euro, parmi d’autres, n’a pas vraiment bougé aujourd’hui alors que l’état de l’économie continue sensiblement de s’améliorer de part et d’autre de l’atlantique.

En effet, l’euro a à peine bouger à l’annonce d’une hausse importante de l’indice Gfk portant sur le moral des consommateurs allemands. L’indice a atteint son plus haut niveau depuis près de quinze mois. De même, l’euro semblait également indifférent à la confirmation du recul du PIB américain de 1%, contre 1,5% attendu et à la baisse du nombre de nouveaux chômeurs outre atlantique. Même si les experts économiques s’attendaient à une baisse plus accentuée, le nombre de nouveaux chômeurs n’est que de 570 000 aux Etats-Unis la semaine dernière.

Par ailleurs, le retour à une certaine normalité semble se confirmer sur le marché des changes puisque le dollar a nettement profité lors de la séance d’hier des bons chiffres américains, notamment de l’augmentation des commandes de biens durables et des ventes de logements neufs en juillet. Contrairement aux deux trimestres précédents, le dollar semble désormais ne plus seulement capitaliser sur son statut de valeur refuge.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *