Le gouverneur de la Banque du Canada donne des ailes à la livre sterling

Il n'est pas commun que ce soit le gouverneur d'une banque centrale étrangère qui redonne de la vigueur à la devise britannique. Mais il n'est pas commun non plus qu'un gouverneur étranger soit appelé à prendre les rênes de la Banque d'Angleterre. C'est justement le cas du gouverneur canadien Mark Carney.

Alors que son audition est prévue demain à Londres devant les parlementaires britanniques, le marché des changes a décidé de saluer cet évènement en redonnant de la vigueur à la monnaie britannique qui a eu un début d'année plutôt difficile face à ses principales contreparties. Ainsi, la devise s'est échappée ce matin de son plus bas de quinze mois face à l'euro, évoluant désormais autour de 86.36 mais restait encore proche de son plus bas depuis début août 2012 face à la monnaie américaine.

Les investisseurs considèrent que le gouverneur Carney, qui prendra ses fonctions en juillet prochain, va recourir à tous les outils monétaires à sa disposition pour redonner à l'économie britannique son éclat passé alors qu'on redoute déjà une nouvelle récession. Lors de son passage à Davos en janvier, il n'a d'ailleurs pas fait dans la dentelle en affirmant que de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire peuvent être prises.

Il ne devrait toutefois pas dire davantage devant les parlementaires britanniques et, bien que cette intervention soit à suivre de près, elle ne devrait a priori pas modifier fondamentalement les prises de position des cambistes sur la livre sterling.

drapeau britannique_forex.fr

Il n’est pas commun que ce soit le gouverneur d’une banque centrale étrangère qui redonne de la vigueur à la devise britannique. Mais il n’est pas commun non plus qu’un gouverneur étranger soit appelé à prendre les rênes de la Banque d’Angleterre. C’est justement le cas du gouverneur canadien Mark Carney.

Alors que son audition est prévue demain à Londres devant les parlementaires britanniques, le marché des changes a décidé de saluer cet évènement en redonnant de la vigueur à la monnaie britannique qui a eu un début d’année plutôt difficile face à ses principales contreparties. Ainsi, la devise s’est échappée ce matin de son plus bas de quinze mois face à l’euro, évoluant désormais autour de 86.36 mais restait encore proche de son plus bas depuis début août 2012 face à la monnaie américaine.

Les investisseurs considèrent que le gouverneur Carney, qui prendra ses fonctions en juillet prochain, va recourir à tous les outils monétaires à sa disposition pour redonner à l’économie britannique son éclat passé alors qu’on redoute déjà une nouvelle récession. Lors de son passage à Davos en janvier, il n’a d’ailleurs pas fait dans la dentelle en affirmant que de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire peuvent être prises.

Il ne devrait toutefois pas dire davantage devant les parlementaires britanniques et, bien que cette intervention soit à suivre de près, elle ne devrait a priori pas modifier fondamentalement les prises de position des cambistes sur la livre sterling.

Dans l’immédiat, les investisseurs vont se concentrer sur la Banque d’Angleterre qui se réunit demain sous la direction du gouverneur King. Là encore, on ne devrait pas assister à une modification de la donne avec le maintien des taux à 0.5%, un plus bas historique, et du programme de rachats d’actifs à 375 milliards de livres.

De plus en plus de cambistes sont optimistes pour la devise britannique. Après sa phase de repli depuis janvier, avec une perte déjà de 4% selon l’outil de suivi des devises de Bloomberg, la livre sterling pourrait finalement se reprendre. De fait, elle possède une certaine marge de manoeuvre à la hausse mais la tendance à moyen terme reste quand même à la baisse car les fondamentaux économiques britanniques sont dans l’ensemble mauvais et inquiétants. Comme le soulignent certains analystes du marché des changes, la livre sterling est la deuxième monnaie, après le yen, à shorter en ce moment face aux majeures.

Seul le trading intra-day peut encore se prêter à un positionnement bullish sur les paires en GBP en jouant sur les supports et les résistances et les zones de sur-achat et de sur-vente.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie