Press "Enter" to skip to content

Le marché des changes à la loupe: actualité du 28 avril 2011

Comme d’habitude, avant d’entrer dans le vif du sujet, la rédaction de Forex.fr vous propose de faire le point sur l’actualité du marché des changes de la veille.

L’actualité fut essentiellement dominée par la réunion de la Réserve Fédérale. Sans surprise, les taux directeurs ont été maintenus entre 0 et 0.25%, la Fed décidant également de poursuivre son programme de rachats de bons du Trésor américain pour un montant de 600 milliards de dollars jusqu’en juin. Ces annonces ont peu surpris les intervenants du marché des changes.

En revanche, le communiqué du FOMC portant sur la situation de l’économie américaine a provoqué plus de remous. Selon le communiqué, « le redressement de l’économie se fait à un rythme modéré et les conditions générales sur le marché du travail s’améliorent graduellement ». En revanche, « les hausses des prix de l’énergie et des matières premières ont poussé à la hausse l’inflation au cours des mois récents » et la banque centrale américaine s’attend à ce que « ces effets soient temporaires ». Plusieurs présidents régionaux de la Fed ont, au cours des dernières semaines, pris parti pour une augmentation des taux directeurs afin de contenir l’inflation, à l’image du président de la Fed de Philadelphie, Charles Plosser.

Suite à ces différentes annonces et commentaires, le billet vert a accentué sa baisse, chutant de 0.4%  face à la monnaie unique européenne. En revanche, le dollar américain a gagné 1% face ua yen, la devise japonaise chutant lourdement sur le marché des changes suite à la mise sous perspective négative de la note de la dette à long terme du Japon par l’agence de notation financière S&P. Au cours du mois qui s’est écoulé, le yen a perdu près de 5.2% selon les données fournies par Bloomberg.

Enfin, le dollar australien a atteint un nouveau record aujourd’hui en raison de spéculations autour d’une prochaine hausse des taux directeurs par la RBA pour freiner l’inflation. L’indice des prix à la consommation a en effet gagné 1.6% sur les trois derniers mois, un plus haut niveau depuis juin 2006. Les économistes s’attendaient en moyenne à un gain de 1.2%.

Pour la séance d’aujourd’hui, l’actualité devrait être encore dominée par les nouvelles venant des Etats-Unis. A la lumière des commentaires du FOMC, il sera intéressant de prendre connaissance des chiffres des demandes hebdomadaires d’allocation chômage et surtout de la première estimation du PIB américain au premier trimestre de l’année 2011. Le PIB est attendu seulement à 1.8%, ce qui pourrait accentuer les pertes du dollar. A noter que les reventes de logements sont aussi attendus en baisse et que la consommation de base des ménages, indicateur mineur, ne devrait pas être suffisante pour améliorer le sort du billet vert.

La séance sera autrement marquée par plusieurs indicateurs japonais ( IPC, taux de chômage etc…) qui ne devraient pas être suffisants pour améliorer la confiance dans l’économie nippone. Reste à savoir si le yen se relèvera des inquiétudes concernant le déficit du pays. Pour l’instant, la rédaction de Forex.fr reste plutôt optimiste.

Enfin, n’oubliez pas de télécharger gratuitement le nouveau guide d’apprentissage du marché des changes rédigé par la rédaction de Forex.fr et son rédacteur en chef, Christopher Dembik, en cliquant ICI!

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *