Press "Enter" to skip to content

Le PIB australien sera t’il en contraction pour la première fois depuis 5 ans ?

Les traders amateurs d’analyse fondamentale s’en frottent déjà les mains, l’Australie publiera demain son PIB T3. Cela ne devrait pas manquer d’agiter les devises du marché des changes car on attend une probable contraction de la croissance australienne au troisième trimestre.

Qu’est-ce que le PIB ?
Le Produit Intérieur Brut constitue la mesure de croissance économique la plus largement utilisée. Les traders du forex prêtent attention aux chiffres du PIB car les banques centrales utilisent ces données pour déterminer l’orientation de la politique monétaire du pays. En Australie, c’est le Bureau Australien des Statistiques qui publie ce rapport. Il le fait environ deux mois après la fin du trimestre étudié.

Le PIB du 2ème trimestre a déjà montré des faiblesses
Au deuxième trimestre, la croissance australienne a été de 0,5%. Il s’agit d’une baisse par rapport aux chiffres du premier trimestre, 1%, mais également par rapport aux prévisions situées à 0,6%. Les investisseurs avaient, cependant, plutôt choisi de voir ces données de manière positive en considérant qu’il s’agissait du 21ème trimestre consécutif de croissance.
Les détails du rapport ont montré que les dépenses de consommation ont augmenté de 0,8%, les dépenses publiques de 1,9% et les dépenses des ménages de 0,4%.
Sur le marché des changes, le dollar australien a commencé par céder du terrain à ses homologues avant de remonter quand les traders ont décidé d’accorder plus d’importance aux bonnes nouvelles.


Des prévisions variées pour le troisième trimestre

Le consensus actuel place le PIB T3 de l’Australie à 0,2%. Cependant, certains analystes pensent que la croissance sera plate, à 0%, voire négative. Ces derniers expliquent cela par les raisons suivantes :
La valeur des travaux de construction a diminué de 4,9%, son plus bas niveau en 6 ans,
Les dépenses en immobilisation (équipements, matériels, machines, etc.) ont également reculé de 1,9%.
Les dépenses publiques ont affiché une chute de 10,4% de dépenses en immobilisation et de 0,2% de dépenses de consommation
Le rapport sur le compte courant montre un déficit moins important mais également que les importations ont augmenté plus rapidement que les exportations.
Au regard de tout cela, le PIB T3 de l’Australie ne devrait pas être beaucoup aidé par les dépenses des entreprises et du gouvernement ce qui pourrait largement l’influencer à la baisse.

Que dit la RBA ?
Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui, la banque centrale d’Australie a déclaré que l’économie du pays poursuivait sa transition post investissement minier et que cela pourrait causer un certain ralentissement de la croissance en fin d’année avant de repartir à la hausse.

Si la croissance australienne devrait être plus faible au troisième trimestre, il faudrait que les chiffres soient extrêmement mauvais pour que le dollar australien en souffre réellement. Il sera, cependant, probablement agité au moment de la parution des chiffres. Si vous négociez l’événement, assurez vous d’avoir mis au point une bonne gestion de risques.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *