Press "Enter" to skip to content

Le point en fin de semaine sur la paire GBPUSD

Malgré quelques bons indicateurs et une volonté de régler le problème du “fiscal cliff“, l’économie américaine a du mal à rassurer les marchés.

En effet les annonces ont été plutôt bonnes ce jeudi avec notamment la croissance du PIB qui s‘élève à 2.7% au troisième trimestre et la forte croissance non anticipée des promesses de ventes immobilières. Cet indice a cru de 5.2% pour atteindre 104.8 points, un plus haut depuis six ans si l’on ne tient pas compte des mois ayant bénéficié d’aménagements fiscaux pour l’acquisition immobilière.

Néanmoins des doutes planent encore sur les États-Unis et ce, jusqu’à ce que le “fiscal cliff” ne soit plus qu’un mauvais souvenir, si tant est que cela se règle rapidement.

On peut tout de même noter l’intervention du président républicain de la chambre des représentant qui s’est déclaré confiant concernant un accord sur le “fiscal cliff“, ce qui a eu un impact positif sur les différentes places boursières mondiales la même journée. Seulement l’effet ne s’est pas répercuté de manière significative sur le Forex, et notamment sur la paire de devises qui nous intéresse aujourd’hui, à savoir le “Cable” ou GBP/USD.

Le Royaume-Uni quant à lui affiche une certaine stabilité économique avec une croissance du PIB de 1% au troisième trimestre ce qui donne une croissance légèrement négative de -0.1% sur un an. Ce troisième trimestre ayant bénéficié des retombées des Jeux Olympiques et du jubilée de la Reine.

De plus, le déficit commercial s’est fortement contracté en septembre ce qui permet de redonner un peu de souffle au gouvernement, alors que la dette publique avoisine les 68% du PIB.

Le taux de chômage est lui aussi en baisse depuis le début de l’année (7.8 en septembre). Toutes ces données nous laissent présager un lent retour à une situation économique plus tenable, même si rien n’est encore joué.

Toutefois on peut remarquer la baisse des crédits aux particuliers en octobre qui a été bien plus forte que prévu, même si cet indicateur ne semble pas avoir eu d’impact important sur la livre sterling.

Analyse technique:

Actuellement, et depuis vendredi dernier, le GBP/USD évolue dans un tunnel, avec pour support et résistance respectivement 1.5961 et 1.6050.

Le cours s’approche actuellement de sa première résistance (1.6050) ce qui nous donne trois scénarios possibles:

• Si les cours la franchissent de façon franche, cela confirmera la tendance haussière de moyen terme initiée le 15 novembre, pouvant atteindre la résistance suivante à savoir aux alentours de 1.6100, ce qui permettrait un gain de 50 pips. Il conviendra de bien attendre la confirmation que la résistance a été cassée. Il peut être intéressant de placer un stop suiveur de 20 pips afin de sécuriser les gains tout en évitant de couper la position sur une correction mineure de quelques pips.

• Si les cours ne franchissent pas cette résistance, il est très probable qu’ils restent dans le tunnel, tout en pouvant atteindre le support de 1.5961. Ainsi il peut être possible de jouer la baisse un fois un rebond sur la résistance. Encore une fois le stop loss à 20 pips peut vous éviter de lourdes pertes, pas besoin qu’il soit suiveur étant donné la faible amplitude entre les deux droites du tunnel.

• Si les cours se retournent fortement à la baisse et viennent casser le support, on se dirigera vers les 1.5924, support intermédiaire avant un retour à la tendance baissière de long terme. Néanmoins ce scénario est peu probable dans la mesure où cela nécessiterait un mouvement violent et une baisse de près de 100 pips en une seule journée.

N’hésitez pas à utiliser un indicateur technique RSI (Relative Strength Index) si vous en avez la possibilité. Il est particulièrement efficace avec un marché sans tendance précise comme c’est le cas ici dans ce tunnel.

Les indicateurs qui pourront influencer les cours ce vendredi:

• l’indice de confiance des investisseurs américain (Chicago PMI) qui est attendue en hausse par rapport au mois dernier. Si les chiffres réels sont meilleurs qu’attendus nous pouvons nous attendre à une reprise du dollar et donc à une baisse de notre cross de devises.

• les chiffres de la consommation des ménages américains, attendus en très légère hausse. Là aussi si les chiffres effectifs sont bien meilleurs que les estimations (+0.1%) on peut s’attendre à une valorisation du dollar par rapport à la livre sterling. Cependant la réciproque est aussi possible.

• toute décision politique forte aux USA concernant le “fiscal cliff” peut avoir un effet bénéfique pour le dollar, bien qu’il me semble peu probable que cela ait lieu dans un futur très proche.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *