Press "Enter" to skip to content

Le secteur immobilier américain à l’aube d’une nouvelle ère de prospérité

Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont atteint des records en novembre, avec un bond de 9.3% à 685 000 unités contre un consensus à seulement 635 000. Par ailleurs, le chiffre d’octobre a été légèrement révisé à la baisse à 627 000 contre 628 000.
 
De leur côté, les permis de construire ont crû de 5.7% à 681 000 unités le mois dernier, atteignant un plus haut depuis mars 2010 alors que les économistes s’attendaient à 635 000 unités.
Ces chiffres font écho à la publication de l’indice NAHB/Wells Fargo hier, qui indique le moral des constructeurs immobiliers américains. Cet indice est ressorti à 21 contre 19 en novembre alors que les économistes anticipaient une moyenne à 20. Ainsi, l’indice a également atteint un plus haut, depuis mai 2010.
 
Ces différents indicateurs, qui ne sont que le prélude à d’autres chiffres du secteur immobilier américain attendus d’ici à vendredi, semblent confirmer que ce secteur redémarre après des années de disette liées à la crise des crédits hypothécaires outre-Atlantique. Les prochains chiffres qui vont tombés – ventes de maisons existantes, indicateur sur le prix des maisons et ventes de maisons neuves – devraient certainement confirmer cette tendance, ce qui pourrait représenter un atout considérable pour les Etats-Unis l’année prochaine, en termes de croissance et de maintien du dollar.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *