Press "Enter" to skip to content

Le succès du Bitcoin et son impact sur l’industrie du forex

C’est le nouvel engouement de Wall Street. Le Bitcoin, cette nouvelle monnaie digitale qui circule sur le Net éveille l’intérêt des investisseurs américains et pourrait prochainement aussi ne pas laisser indifférent les particuliers français. C’est une monnaie décentralisée qui peut être utilisée pour des achats en ligne et qui peut même être échangée contre de l’argent réel (dollars, euros etc…).

Cette monnaie virtuelle fut développée en 2008 par Satoshi Nakamoto (un pseudonyme) mais elle n’a reçu l’intérêt des marchés financiers que récemment en plein désordre monétaire du fait de la crise économique mondiale et de la crise souveraine européenne.

Récemment, la valeur du Bitcoin a atteint le niveau de 250 dollars US. En l’espace de quelques semaines, la monnaie virtuelle a connu une ascension fulgurante qui fait craindre à de nombreux observateurs l’émergence d’une nouvelle bulle spéculative. Le niveau actuel du Bitcoin est élevé mais il n’a rien à voir avec son niveau d’introduction qui était autour de 1309.03 Bitcoins pour un dollar américain.

L’industrie du forex s’est évidemment intéressée rapidement à ce nouveau phénomène après le semi-échec des options binaires qui, après deux ans de franc engouement, n’éveillent que peu la curiosité des cambistes désormais. Certains brokers cherchent à lancer des comptes de trading libellés en Bitcoin, comme ils pourraient l’être en USD ou en EUR. Un premier broker a franchi le pas, Bit4X, broker basé en Slovénie, qui permet à ses clients d’approvisionner leur compte de trading en monnaie digitale.

Il est peu probable toutefois que d’ici quelques mois tous les brokers forex proposent des comptes en Bitcoin. Toutefois, avoir un compte en cette valeur peut être intéressant car les Bitcoins ont connu au cours des dernières années une pente ascendante, avec une vraie explosion de leur valeur au cours des derniers mois. Avec la crainte d’une implosion de la zone euro, certains investisseurs pourraient être tentés de limiter leur prise de risque en choisissant le Bitcoin plutôt que l’euro comme monnaie de réserve.

Enfin, à moyen terme, si le succès du Bitcoin se confirme, il est vraisemblable que les brokers puissent proposer d’autres paires que le BTC/USD (Bitcoin/dollar américain) en incluant par exemple l’euro, le yen ou encore la livre sterling. Il faudra au préalable surmonter certains problèmes comme le fait que cette monnaie n’étant pas émise par les banques centrales, elle ne fait a priori l’objet d’aucune réglementation. Il pourrait donc être compliqué dans un premier temps d’assurer des échanges équitables et d’éviter les mauvaises pratiques de certains brokers qui pourraient être tentés de proposer des Bitcoins sans avoir l’équivalent en monnaie réelle à leur disposition. Enfin, le phénomène du Bitcoin ne doit pas non plus cacher le problème du blanchiment d’argent car de nombreuses personnes utilisent cette monnaie virtuelle pour cacher de l’argent dont ils souhaitent dissimuler l’origine. De fait, afin d’envisager l’émergence d’un marché du forex Bitcoin il faudra absolument que les régulateurs supervisent étroitement cette nouvelle monnaie virtuelle.

Une chose est certaine, le Bitcoin pourrait révolutionner l’industrie du trading en ligne comme l’ont fait les premiers brokers à proposer les devises aux particuliers à la fin des années 90.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *