Press "Enter" to skip to content

Le vent de la récession apeure les cambistes

Les cambistes ne sont toujours pas rassurés par les perspectives économiques en Europe et notamment dans la zone euro, accentuant fortement les phénomènes aperçus dans les semaines précédentes. Nous entendons notamment une forte volatilité des devises et une aversion pour le risque accrue qui profite évidemment aux valeurs refuges mais pénalise fortement certaines devises du marché des changes, notamment celles des marchés émergents.

Ainsi, la couronne tchèque poursuit dans ses mauvaises performances en chutant à son plus bas niveau depuis janvier dernier face à la monnaie unique européenne, s’établissant à 25,95 couronnes pour un euro ce matin sur le forex. Outre cette baisse face à la monnaie de la zone euro, la couronne tchèque a aussi souffert du rapatriement des capitaux vers les Etats-Unis.

L’euro et la livre sterling n’ont pas non plus été épargnés par ces mouvements aujourd’hui. En effet, suite aux craintes pesant sur un ralentissement plus accentué que prévu des économies des pays membres de la zone euro, un phénomène de défiance vis-à-vis de la monnaie unique européenne a commencé à sévir depuis quelques jours. Evidemment, cette contre performance de l’euro a profité au yen, l’euro passant sous la barre des 124 yens ce matin, soit son plus bas niveau face à la devise nippone depuis plus de six ans.

Pour finir, en raison des mouvements de fortes amplitudes intervenus ces derniers jours sur le marché des devises, l’Autorité monétaire de Hong Kong a décidé d’intervenir aujourd’hui sur le marché des changes en achetant des dollars américains pour 3,88 milliards de dollars de Hong Kong afin de maintenir la parité entre le dollar américain et le dollar de Hong Kong.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *