Press "Enter" to skip to content

Leçon d’économie: Pourquoi un euro à Chypre n’aura pas la même valeur que dans un autre pays de l’euroland

Avec l’imposition d’un contrôle temporaire sur les capitaux à Chypre, beaucoup de commentateurs ont évoqué le fait qu’un euro chypriote n’aura désormais plus la même valeur qu’un euro dans n’importe quel autre pays de la zone. Ce qui pourrait au final conduire justement Chypre à quitter l’Union.

L’imposition de contrôles sur les flux de capitaux est légal selon le Traité de fonctionnement de l’UE (Art. 63, 65 et 66) mais cela risque de créer une situation inédite pour la zone euro. Dans les faits, un billet de banque à Chypre aura toujours la même valeur faciale que dans n’importe quel autre pays de l’Union. Toutefois, sur le marché, un euro provenant d’un compte en banque chypriote ne pourra vraisemblablement pas être échangé à la même valeur que celui d’un autre pays membre étant donné des limitations strictes concernant les flux financiers et les retraits.

Par ailleurs, au moment où on entend que l’imposition de ces contrôles sera temporaire, on peut se demander comment Chypre pourra progressivement lever ces mesures sans éviter une course aux guichets des déposants, ce qu’on appelle dans le jargon financier, le fameux “bank run”.

Avec le modèle actuel et la nécessité de plus en plus évidente d’un deuxième plan d’aide pour l’île afin de faire face au choc économique qui va s’abattre sur le pays avec la restructuration bancaire, les déposants vont être fortement incités à retirer tout leur argent des comptes en banque à Chypre dès que les contrôles sur les capitaux seront allégés.

De fait, contrairement au discours actuel qui table sur des contrôles pendant quelques semaines, en raison de l’absence de système de garantie des dépôts au niveau européen, il est fortement probable que ces mesures soient en vigueur plus longtemps que prévu.

A moins que ce cercle vicieux ne soit brisé, cette nouvelle tentative des responsables européens de sauver la monnaie unique pourrait avoir comme conséquence d’inciter un pays membre à quitter l’Union Monétaire pour garantir sa survie économique.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *