L’édito du vendredi 3 janvier 2014

Ce que vous avez raté cette semaine:

La principale caractéristique du marché des changes cette semaine fut la faiblesse des volumes, une donnée qui sera encore à prendre en considération lors des prochaines séances. On estime qu'un retour à la normale ne se fera qu'au milieu du mois.

La volatilité est restée cependant mesurée, à l'exception notable de la lire turque qui continue de chuter lourdement face à l'euro et au dollar en raison du scandale politico-financier qui secoue le gouvernement. La banque centrale turque intervient quotidiennement sur le marché pour un montant de 100 millions de dollars, sans effet réel. Nous anticipons la prochaine hausse des taux d'intérêt, ce qui constituerait une mesure prompte à rétablir un semblant de calme sur cette devise.

Les tendances de fond restent d'actualité. On notera simplement un rééquilibrage à l'oeuvre sur certaines monnaies. Les grandes perdantes de 2013, le yen japonais et le dollar australien, ont retrouvé des couleurs à la faveur de certaines annonces économiques et / ou de configurations techniques sur le Forex mais la baisse sera vite de retour.

binary options

Ce que vous avez raté cette semaine:

La principale caractéristique du marché des changes cette semaine fut la faiblesse des volumes, une donnée qui sera encore à prendre en considération lors des prochaines séances. On estime qu’un retour à la normale ne se fera qu’au milieu du mois.

La volatilité est restée cependant mesurée, à l’exception notable de la lire turque qui continue de chuter lourdement face à l’euro et au dollar en raison du scandale politico-financier qui secoue le gouvernement. La banque centrale turque intervient quotidiennement sur le marché pour un montant de 100 millions de dollars, sans effet réel. Nous anticipons la prochaine hausse des taux d’intérêt, ce qui constituerait une mesure prompte à rétablir un semblant de calme sur cette devise.

Les tendances de fond restent d’actualité. On notera simplement un rééquilibrage à l’oeuvre sur certaines monnaies. Les grandes perdantes de 2013, le yen japonais et le dollar australien, ont retrouvé des couleurs à la faveur de certaines annonces économiques et / ou de configurations techniques sur le Forex mais la baisse sera vite de retour.

Pour le dollar australien, notre objectif est à 0.8500 ce qui correspond au niveau souhaité par les autorités australiennes tandis que l’USDJPY pourrait prochainement renouer avec le niveau de 110 yens sous l’effet de nouvelles mesures à venir au T1 de la part de la Banque du Japon pour renouer avec une inflation à 2% en annuel. Selon les prévisions de Tokyo, l’inflation pourrait atteindre en ce début d’année 1%, un signe encourageant mais encore insuffisant pour une sortie durable de la déflation.

Sur le terrain des annonces économiques, malgré des baisses constatées au niveaux des derniers chiffres américains, la première économie mondiale conforte son avance avec de solides perspectives pour 2014. Le FMI a d’ailleurs en fin d’année 2013 relevé ses prévisions pour les Etats-Unis. En Europe, c’est le Royaume-Uni qui tire son épingle du jeu tandis que la zone euro sort péniblement de la récession. Les indicateurs PMI manufacturiers ont confirmé une tendance à la hausse dans la quasi-totalité des pays, à l’exception notable de la France. Le PMI manufacturier est ressorti à un point bas de sept mois, en zone de contraction de l’activité. La fulgurante performance du CAC 40 en 2013 ne doit pas tromper les investisseurs: l’économie française va difficilement renouer avec une croissance solide et durable. Principal point noir: le chômage qui devrait se rapprocher selon l’INSEE d’ici à juin de son plus haut niveau depuis février 1997.

Analyse technique des paires majeures:

EURUSD: Après le rallye de Noël, les vendeurs reprennent le dessus sur cette paire de devises qui connait une variation hebdomadaire de -0.78% avec un point bas à 1.3628 atteint aujourd’hui. Nous maintenons notre prévision baissière à moyen et long terme en tenant compte du différentiel de croissance et de politique monétaire entre les deux bords de l’Atlantique.

USDJPY: Retrait sur cinq séances de 0.70% pour l’USDJPY avec un point bas à 104.0650. Nous avions annoncé un objectif de cours de fin d’année à 103, il a été dépassé. La tendance à l’affaiblissement du yen va reprendre avec une cible à 110 d’ici juin.

GBPUSD: Faible perte de 0.10% sur la semaine pour la livre sterling qui conserve une orientation haussière affirmée. Un retour vers la résistance à 1.6578 est probable dans les prochaines séances.

La paire à surveiller:

La paire de devises EURTRY (euro / lire turque) est à surveiller dans les prochaines séances de trading. Malgré un retour à la hausse de la lire turque en fin de semaine, le seuil de 3.0 sur le marché des changes reste en ligne de mire. Il n’est pas impossible qu’il y ait un test de cette résistance si le marché affiche encore une grande défiance. L’enjeu est de savoir s’il y aura franchissement ou pas de ce niveau. La banque centrale ne devrait bien-sûr pas laisser ce scénario se produire mais on a pu constater que ses interventions ont un effet mitigé, d’où la possibilité d’une chute plus accentuée encore du taux de change de la lire.


Ce qu’il ne faut pas manquer la semaine prochaine:

La semaine prochaine, sur le marché des changes, le principal enjeu sera la publication du rapport sur l’emploi et le chômage aux Etats-Unis avec un taux d’emploi non agricole attendu à 193k contre 203k un mois plus tôt. Le taux de chômage devrait stagner à 7.0%. Ce léger recul ne serait en rien une surprise et reflète simplement un ajustement en fin d’année par rapport aux bonnes performances au cours de l’automne. Le marché des changes ne devrait donc pas sanctionner le dollar américain pour ces chiffres.

On notera par ailleurs que l’enquête ADP publiée mercredi prochain permettra aux cambistes d’avoir déjà une estimation éventuelle des données du rapport NFP.

Sur le terrain économique européen, le chômage sera également au rendez-vous avec les données pour l’Allemagne, l’Italie et la Suisse. Hors Europe, le Canada doit aussi communiquer dans exactement une semaine son taux de chômage prévu en légère hausse de 6.9% à 7.0% par les économistes.

Les volumes échangés sur le Forex vont également commencer à s’étoffer progressivement avec un retour à la norme pour les principales paires. A noter une atonie attendue dans les échanges asiatiques ce lundi en raison d’un jour férié au Japon.


Le programme des publications économiques de lundi prochain:


– Les PMI des principaux pays européens sont prévus en matinée, avec une attention particulière pour le chiffre français. Le marché cherchera une confirmation de la tendance baissière pour le pays esquissée par le dernier PMI manufacturier. Le consensus est à 47.4 pour la France.

– L’indice de confiance Sentix est peu prompt à faire bouger les taux de change mais demeure important pour les investisseurs. Consensus en hausse à 9.5 avec publication à 10h30.

– L’après-midi sera dominé par les Etats-Unis avec essentiellement deux chiffres essentiels, à savoir les commandes industrielles et l’indice non manufacturier ISM à 16h

 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie