Press "Enter" to skip to content

Leïla Trabelsi se serait enfuie avec des lingots d’or de la banque centrale

C’est une information, d’après la presse hexagonale, issue des services secrets français: juste avant de quitter Tunis pour Dubaï, la femme du président Ben Ali, Leïla Trabelsi, se serait rendue à la banque centrale de Tunisie pour réclamer, illégalement, au gouvernement, 1.5 tonne d’or issue des réserves de l’institut d’émission.

Dans un premier temps, selon le quotidien « Le Monde », le gouverneur aurait refusé ce qui aurait incité Leïla Trabelsi à appeler son mari qui, refusant dans un premier temps, a finalement cédé.

Cette information n’a toutefois pas été confirmée par la banque centrale de Tunisie.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *