Press "Enter" to skip to content

Les 3 choses à retenir du compte-rendu de la BoE

Pourquoi la livre sterling laisse échapper certains de ses gains récents sur le forex lorsque la banque d’Angleterre publie le compte-rendu de sa politique monétaire ? Voici trois pistes susceptibles de répondre à cette question.
1- Un mou économique qui pèse sur les perspectives de hausse des taux
Contrairement aux prévisions optimistes des dernières minutes de la réunion de politique de la BoE, les responsables semblent cette fois-ci faire marche arrière quand il s’agit de parler d’une hausse des taux d’intérêt avant la fin de l’année.
Rappelons que le maintien des taux et des achats d’actif en l’état est soutenu à l’unanimité par les membres du MPC. Les observateurs du marché sont donc déçus de voir que les perspectives économiques anglaises ne sont plus aussi roses qu’elles ne l’étaient.

2- Mettre l’accent sur la croissance des salaires, ou son absence
Une des préoccupations des membres de la BoE est le manque de croissance des salaires. Si le recrutement a montré des gains constants au cours des derniers mois, les salaires eux, n’ont pas bougé et cette situation laisse craindre des pressions inflationnistes inquiétantes.
Compte tenu des signaux contradictoires de l’emploi et des salaires, il conviendra donc d’être plus attentif aux indicateurs relatifs aux salaires pour trader la devise britannique.

3- Un ralentissement du secteur du logement vers la fin 2014
Autre facteur qui conduit les membres du MPC à repenser leurs prévisions de hausse pour 2014, le ralentissement dans le secteur du logement. Le gouverneur Carney souhaite certes resserrer sa politique rapidement mais il tient aussi à éviter une bulle immobilière or les prêts hypothécaires sont en recul et la dernière Rightmove HPI reflète un fléchissement des prix de l’immobilier.

Ce compte-rendu reflète un changement considérable dans le ton pris par la banque d’Angleterre. Très belliciste au cours des derniers mois, elle est maintenant beaucoup plus prudente. Reste à voir si cela affectera le cours de la livre qui se porte très bien actuellement face à ses homologues du marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *