Press "Enter" to skip to content

Les 3 Déclarations des banques centrales attendues cette semaine

Pour commencer ce nouveau mois boursier, nous vous présentons 3 décisions de banques centrales, Canada, Angleterre, zone euro, qui pourrait animer le marché des changes cette semaine.

Banque du Canada, mercredi
Le Canada devrait conserver une politique monétaire inchangée. Les analystes prédisent, en effet, que le gouverneur de la BoC, Stephen Poloz et son équipe maintiennent leurs taux de référence à 1%.
Depuis un certain temps déjà, la banque du Canda a mis en place une politique neutre. Dans sa déclaration précédente, Poloz soulignait que les pressions inflationnistes s’étaient quelque peu améliorées et que la performance économique du Canada suivait le rythme de celle des Etats-Unis. Ces données encourageantes ont permis au huard canadien de se maintenir au cours du dernier mois et ce malgré les chiffres de l’emploi et un PIB plus faibles que prévu.
Poloz devrait prendre en compte les récentes faiblesses mentionnées ci-dessus et émettre quelques remarques « dovish ». Après tout, la dernière version du PIB montre une croissance de seulement 1,2% au premier trimestre 2014 et les chiffres du mois précédent ont été revus à la baisse passant ainsi de 2,9% à 2,7%.

Banque d’Angleterre, jeudi
Le récent changement rhétorique de la BoE vers une politique monétaire plus accommodante a pesé sur la livre et la déclaration des taux de la banque centrale d’Angleterre pourrait être cruciale pour déterminer si la monnaie du Royaume-Uni peut récupérer ou non ses pertes. Il n’y a cependant pas de réels changements de politique monétaire attendus, les taux resteront probablement inchangés à 0,50% et le programme d’achat d’actifs devrait rester à 375 milliards de livres sterling.
Les dernières données économiques du Royaume-Uni ont montré des améliorations significatives, l’IPC et les ventes au détail ont en effet montré des gains plus forts qu’attendus. Cela pourrait suffire à convaincre quelques uns des membres du MPC à commencer à rédiger une approche progressive de resserrement de la politique monétaire.

Banque centrale européenne, jeudi
Les déclarations de politique de la BCE pourrait être celles susceptibles d’avoir le plus d’impact sur le marché des changes cette semaine. En effet, Draghi et ses hommes ont a plusieurs reprises laissé entendre qu’ils envisageaient de mettre en œuvre un nouvel assouplissement afin de soutenir la faiblesse de l’économie de la zone euro.
Les décideurs de la BCE cèderont-ils ou non à la pression, voilà toute la question. Rappelons tout de même que Draghi a précisé dans ses précédentes déclarations qu’il attendait les taux du mois de mai avant de prendre une quelconque décision concernant les prévisions d’inflation.
Pour cette déclaration, certains analystes prédisent soit une réduction de son taux de référence de 0,25% à 0,1% soit un élargissement de sa LTRO. D’autres insistent sur le fait qu’il est temps pour la BCE de mettre en œuvre les taux de dépôt négatifs, qui visent à stimuler l’activité relative aux prêts.

Si vous avez l’intention de trader ces déclarations, tenez vous prêt dès demain car le marché des changes pourrait connaître une certaine volatilité.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *