Press "Enter" to skip to content

Les chiffres de l’emploi australiens de mars sont t-ils trop beaux pour être vrais ?

Un simple coup d’œil au calendrier forex et on constate qu’il y a plus de données dans le rouge que dans le vert ces jours-ci.  Les chiffres de l’emploi australien de mars peuvent donc sembler surprenants. Les embauches ont, en effet, augmenté de 37 700 soit deux fois plus que les estimations et le taux de chômage est tombé à 6,1%.
En plus de cela, la lecture de février a été mise à niveau. C’est finalement un chiffre de 42 000 qui a été validé au lieu des 15 600 initialement annoncés. Le taux de chômage a quant à lui été révisé de 6,3% à 6,2% sur la période.

Cette lecture est-elle pleinement positive ou les données sous-jacentes révèlent t’elles des lacunes ?
En regardant de plus près les composantes du dernier rapport on constate que les emplois à temps pleins ont réalisé un bond de 31 500 pour ce mois de mars. Ceux à temps partiels n’ont imprimé qu’une hausse de 6 100. Cela confirme donc que des emplois pérennes ont réellement été créés. Mis à part cela, le taux de participation s’améliore aussi. De 64,7% il est passé à 64,8%. Cette augmentation révèle que beaucoup d’australiens ont repris le chemin du marché du travail.


Même avec des taureaux de dollars australiens à la fête après la libération du rapport sur l’emploi, on ne peut s’empêcher de nuancer quelque peu cet élan positif. Le bureau australien des statistiques souligne, en effet, qu’il faut, pour ces chiffres, tenir compte de la saisonnalité. Cette période favorise effectivement les embauches. En d’autres termes, les excellents chiffres publiés ne sont peut être que la manifestation des changements météorologiques.

En plus de cela, il semble que l’économie australienne subisse actuellement un moment difficile. Compliqué avec cela de maintenir de telles données. L’industrie minière est à la peine tout comme l’activité commerciale d’ailleurs. Et les faibles perspectives de la Chine ne sont pas pour ramener un peu d’optimisme à tout cela.

Il semble que le gouverneur lui même ne soit pas vraiment convaincu de la situation positive du marché des l’emploi. Avec cela, de nombreux analystes du marché des changes pensent que la banque centrale australienne devrait annoncer une nouvelle baisse de ses taux d’intérêt cette année.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *