Press "Enter" to skip to content

Les émeutes en Egypte provoquent des tensions sur les monnaies arabes

Les émeutes de plus en plus massives en Egypte, qui sont violemment réprimées par les forces de l’ordre, ont un impact très important sur l’ensemble des devises arabes. De nombreux observateurs craignent une contagion à toute la région, notamment en Algérie et en Jordanie, ce qui accentue les tensions sur le marché des changes.
Suite au blocage d’Internet par le gouvernement Moubarak, qui pourrait avoir des conséquences économiques inattendues, et à la mise sous perspective négative de la dette de la note souveraine de l’Egypte, la livre égyptienne a de nouveau trébuché face aux valeurs refuge. La livre a notamment atteint un plus bas depuis près de six ans face au dollar. La tension a aussi eu un impact sur le shekel israélien et la lire turque qui sont tous deux en baisse aujourd’hui. Même le riyal saoudien, qui est indexé au dollar et ne doit théoriquement pas bouger de son niveau de 3.75 face à l’USD, montre des signes évidents de stress sur le marché des changes aujourd’hui. Les autres devises de la péninsule arabique ne sont pas épargnées par ce mouvement.

La crise politique et sociale en Egypte n’a pas que des conséquences sur les devises de la région puisque l’aversion au risque, liée à l’instabilité politique, pèse sur toutes les monnaies internationales. L’euro a ainsi nettement baissé cet après-midi face au dollar et au franc suisse, essentiellement en raison de l’aversion au risque. Le dollar gagnait 0.8% face à la monnaie unique tandis que le franc suisse gagnait autant de terrain.

Les investisseurs attendent désormais le prochain discours du président Moubarak à la population, craignant que cette intervention n’ait pour effet d’aiguiser les tensions. L’Egypte semble toutefois assez loin d’un changement de régime, le gouvernement actuel étant soutenu par les américains et les européens.

Enfin, la Bourse d’Egypte a été rouverte aujourd’hui après une suspension de quelques heures des échanges hier mais les valeurs sont globalement à la baisse.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *