Press "Enter" to skip to content

Les événements à suivre sur le forex cette semaine

Les Etats-Unis, la zone Euro et l’Australie seront les principaux acteurs du marché des changes cette semaine. Jetons donc un coup d’œil aux événements économiques qui pourront être importants à trader au cours des prochains jours.

La fed et le taux de chômage américain
Malgré la très forte contraction de l’économie américaine au premier trimestre, le discours de Yellen, la présidente de la fed, mercredi ne devrait pas comporter beaucoup de surprises. Même si l’on peut noter quelques signes encourageants depuis mars, la reprise reste toujours très fragile et la stabilisation des prix est encore loin d’être accomplie. La baisse progressive des achats d’actif devrait continuer, mais aucune hausse des taux d’intérêt ne devrait être communiquée pour le moment.
Le billet vert risque cependant d’être bien plus volatile à la publication jeudi du taux de chômage américain, qui reste un excellent indicateur concernant la santé économique d’un pays. Alors que la reprise tarde à se montrer, le chômage avait, en effet, nettement baissé le mois dernier, et atteint un niveau semblable à celui d’avant la crise.
Les analystes envisagent ce jeudi une stabilisation du taux de chômage à 6,3% pour le mois de mai, ce qui devrait permettre de renforcer la position du dollar face aux principales devises.
Est-ce le signe d’une reprise plus prononcée ? Il est surement encore trop tôt pour le dire, malgré quelques améliorations prometteuses dans certains secteurs de l’économie, notamment dans le secteur automobile et celui de la production industrielle.


La BCE et l’IPC de la zone euro
Malgré la faiblesse de l’inflation, la BCE ne devrait pas annoncer jeudi de nouvelle baisse concernant ses taux d’intérêt. Déjà situé à des niveaux excessivement bas, Mario Draghi avait précisé vouloir maintenir ses taux sur le long terme. Peu de surprises sont donc à attendre de cette conférence, l’impact sur le forex sera probablement minime.
En revanche, la publication lundi de l’IPC annuel pour la zone Euro devrait provoquer une plus forte volatilité de la monnaie unique. Suite aux mesures prises par Mario Draghi début juin pour stimuler l’inflation et la croissance en Europe, le marché attend avec impatience les premiers résultats.
Encore très loin des objectifs de 2%, on prévoit une inflation annuelle aux alentours de 0,6%, suite à un nouveau ralentissement de la hausse des prix au cours du mois de mai.
Face à des prévisions optimistes cette semaine concernant la santé du marché du travail et la vente de logement en attente aux Etats-Unis, la tendance haussière de l’euro face au billet vert devrait se contracter dans les prochains jours, permettant ainsi au dollar de récupérer les pertes accumulées depuis quelques jours face à l’euro.

Taux d’interêt de la RBA
La déclaration mensuelle de la banque centrale australienne qui aura lieu mardi, aborde les conditions économiques qui ont influencé la banque dans la détermination de ses taux d’intérêt. Elle permet aussi de donner des indices quand aux futures décisions qui seront prises par la banque.
Malgré une forte croissance au premier trimestre, la plus élevée depuis 2 ans, le gouverneur Stevens, lors de la dernière réunion de la RBA, avait laissé son taux d’intervention à 2,5%. Il avait aussi mentionné la stabilité des taux à long terme, afin de renforcer la croissance, par peur qu’elle soit freinée par la rigueur budgétaire que veut imposer le gouvernement.
Le dollar australien ne sera donc pas vraiment bousculé sur le marché mardi, puisque la RBA devrait maintenir son taux directeur à 2,5%, et ce pour une longue période.

Voici une mise en perspectives des évènements importants à retenir pour la semaine à venir, en espérant qu’ils vous permettent d’en tirer profit lors de vos trades sur le marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *