Press "Enter" to skip to content

Les marchés financiers rouvrent aujourd’hui!

Le marché des changes a connu peu d’évolutions depuis vendredi, à la faveur du week-end pascal. Les statistiques étaient pourtant au rendez-vous, en particulier lundi, mais de nombreux cambistes avaient déjà déserté les marchés, à l’instar de leurs confrères sur les places boursières en Europe.

Dans l’ensemble, les devises principales ont connu assez peu de fluctuations lors de la séance d’hier, avec une évolution en range de paire comme l’euro/dollar. Seules les paires en JPY comme le dollar américain/yen japonais ou l’euro/yen ont connu un début de semaine mouvementé avec une forte chute pour ces deux cross sous l’effet d’une baisse de près de 2.1% de l’indice Nikkei hier. La bourse de Tokyo a été pénalisée par un indice Tankan manufacturier pour les plus grandes entreprises de l’archipel qui est ressorti en-dessous des attentes au premier trimestre de cette année. Toutefois, l’optimisme est de mise pour cette semaine pour les actifs financiers japonais du fait de la réunion de la Banque du Japon les 3 et 4 avril.

Plusieurs nouvelles ont par ailleurs impacté négativement le marché, et les bourses qui étaient ouvertes hier, en particulier en Asie. L’indice PMI manufacturier chinois officiel est ressorti sous le consensus ce qui a accentué la pression sur les matières premières tandis que l’indice PMI manufacturier grec a confirmé l’hécatombe européenne avec un chiffre à 42.1 en mars, soit très largement en territoire de contraction. Les cambistes vont donc regarder avec attention aujourd’hui les indices PMI des autres pays de l’Union monétaire qui vont être publiés en matinée. Les économistes s’attendent principalement à des chiffres en baisse ou inchangés sur un mois, confirmant que l’austérité continue de faire des ravages sur le Vieux-Continent. Le début du deuxième trimestre s’annonce encore assez difficile pour la zone euro.

Les cambistes attendent ainsi avec impatience la réunion de la Banque Centrale Européenne ce jeudi. Bien que le statu quo monétaire est prévu, Mario Draghi pourrait lors de sa traditionnelle conférence de presse donner quelques indices en faveur d’un nouvel assouplissement monétaire, geste qui est attendu par le marché.

Enfin, après une semaine passée plutôt mitigée au niveau des statistiques américaines, les investisseurs du marché des devises attendent beaucoup des chiffres de l’emploi et du chômage pour mars vendredi qui pourraient confirmer la reprise lente mais continue de l’activité économique et la baisse du nombre de chômeurs.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *