Press "Enter" to skip to content

Les marchés financiers s’enthousiasment pour l’euro

Bilan de la séance du 20 avril 2011

– L’euro renoue avec le seuil de 1.45 dollar

– La couronne suédoise à un plus haut face au dollar

– Le compte-rendu de la réunion de la BoE jette un froid

Hier, la monnaie unique européenne a renoué avec le niveau de 1.45 dollar, opérant une remontée spectaculaire alors que la devise était, rappelons-le, autour de 1.42 dollar lundi. En l’espace de deux séances, l’euro a repris de l’ampleur face à l’euro, les cambistes considérant que la BCE va de nouveau remonter ses taux directeurs, bien que Jean Claude Trichet ait rejeté une telle hypothèse il y a quinze jours.

Bien que la crise obligataire pousse les taux de rendement des pays à risque de la zone euro à de plus hauts niveaux, aucun Etat européen ne rencontre de réelles difficultés à lever de l’argent auprès des investisseurs. Au contraire, l’Espagne a réussi à lever une somme très importante hier, sans rencontrer de réels problèmes, à l’instar de la Grèce ou du Portugal quelques jours plus tôt. Cela souligne à quel point le marché obligataire représente, même en période de forte crise, un investissement sans risque. Les pays en grande difficulté financière et budgétaire de l’UE profitent en effet du back-up de l’UE et du FMI ce qui hypothèque toute possibilité de faillite étatique.

A noter que la monnaie unique européenne semble désormais immunisée contre les déboires des Etats européens, le plan présenté par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE ayant, semble-t-il, finalement convaincu.

Comme prévu par notre rédaction hier, la couronne suédoise a grimpé face aux principales devises hier, surtout face au dollar en atteignant un plus haut niveau en l’espace de deux ans et demi juste après que la Riskbank ait relevé de 25 points de base son principal taux directeur, à 1.75%. La couronne norvégienne a aussi profité de ce mouvement pour enregistrer des gains notables face à l’USD. En l’espace d’une séance, la progression de la couronne suédoise fut de 1.5% face à l’USD et seulement de 0.3% face à l’euro, la devise de la zone euro affichant une bonne résistance ces derniers jours.

Enfin, la séance fut dominée par la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la BoE qui a beaucoup déçu les investisseurs, faisant se déprécier la livre sterling de 0.7% face à l’euro. Toutefois, la devise de Sa Majesté a limité la casse face à l’USD, gagnant 0.5% du fait du repli généralisé du dollar. Le compte-rendu a mis en évidence la division du Comité de politique monétaire, 6 membres plaidant en faveur du maintien des taux à 0.5% tandis qu’Andrew Sentance plaidait pour une hausse à 1% et Martin Weale et Spencer Dale pour une remontée plus modérée, à 0.75%. L’éventualité d’un prochain relèvement des taux outre-Manche s’éloigne de mois en mois ce qui devrait inévitablement peser sur le taux de change du GBP.

Les points essentiels de la séance du 21 avril 2011

Aujourd’hui, la tendance devrait être à un renforcement de l’EUR/USD, poursuivant sur la bonne lancée d’hier alors que les marchés actions sont clairement dans le vert. L’indice Ifo pourrait toutefois limiter la progression de l’euro puisqu’il est attendu en repli. Au niveau américain, plusieurs indicateurs à ne pas rater, notamment l’indice Fed Philadelphie et les demandes hebdomadaires d’allocation chômage. Les analystes de Forex.fr continuent de considérer qu’il faut acheter, en cette période, des euros et vendre des dollars. A noter que la livre sterling pourrait connaître une certaine volatilité suite à la publication des ventes en détail, qui seront toujours en territoire négatif selon les données fournies par Saxo Banque.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *