Press "Enter" to skip to content

Les meilleures paires de devises pour le scalping forex

Qu’on soit clair, le scalping forex ne convient pas à tous les traders. Cette stratégie demande une excellente concentration, une bonne maîtrise de ses émotions, et aussi une solide connaissance du marché permise par une compréhension évidente des indicateurs techniques. Enfin, après un engouement il y a quelques années pour le scalping, les brokers Forex et CFD ont depuis quelques années considérablement restreint la possibilité d’appliquer cette stratégie sur leurs plateformes. De fait, avant de se lancer tête baissée dans le scalping forex, il serait sage pour éviter de mauvaises surprises de se renseigner auprès de son courtier en ligne pour savoir si cette technique d’investissement est autorisée.

Une fois ces précautions prises, reste à délimiter le champ d’intervention sur le forex. Le scalping n’étant pas une stratégie aisée à maîtriser, ceux qui la pratiquent se limitent souvent à celle-là. Toutes les paires de devises ne sont pas faites pour le scalping. Passage en revue.

1. Les paires majeures

Ce sont les cross forex les plus échangés et qui bénéficient de la meilleure liquidité sur le marché. On retrouve dans cette catégorie bien-sûr l’euro/dollar mais également la livre sterling/dollar américain, le dollar/franc suisse ou encore certaines paires en yen. Ces cross réagissent très bien aux annonces du marché, y compris même des marchés boursiers centralisés, avec des mouvements d’amplitude souvent de 100 pips par jour. Il y a donc de réelles opportunités d’investissement, ces paires convenant parfaitement aux traders qui cherchent à avoir des gains réguliers avec le scalping.

Sans surprise, ce sera essentiellement au moment de l’ouverture de la session américaine, lorsque les Européens sont encore sur le marché, que ces paires connaissent le plus d’activité, avec un grand renfort de nouvelles économiques. Ce sera le créneau horaire le plus important pour le scalping.

2. Les paires pour le carry trade

On notera que les paires habituellement utilisées pour le carry trade sont celles en JPY du fait tout simplement de la longue tradition japonaise de taux d’intérêt très bas, proches de zéro, en raison de la déflation qui sévit dans l’archipel. Grâce au yen, les cambistes peuvent profiter du différentiel de taux d’intérêt avec d’autres monnaies, comme le dollar australien habituellement. Hors période de crise économique.

On le comprend assez rapidement, bien que le scalping ne soit pas interdit sur ces paires, la stratégie idoine reste le carry trade. C’est la stratégie la plus simple et la plus rentable pour des paires comme l’AUDJPY. Les débutants dans le scalping auront intérêt à rester concentré sur les paires majeures, comme l’EURUSD.

3. Les devises exotiques

Enfin, on ne peut pas faire l’impasse sur les devises exotiques, comme le rouble russe, le real brésilien ou également, dans cette catégorie, les devises scandinaves. Ces devises connaissent une volatilité moindre et font peu l’objet d’investissements de la part des cambistes. L’intérêt pour ces monnaies est cependant croissant au fur à mesure de la translation du pouvoir économique de l’Occident aux pays émergents, et notamment aux pays asiatiques.

Pour autant, au niveau du forex, ces monnaies se prêtent peu au trading et certainement encore moins à des techniques comme le scalping qui implique une bonne volatilité. On note sur ces devises des écarts de prix très fréquents et importants, des réactions souvent erratiques, rendant au final tout money management de court terme impossible. La seule solution reste d’investir sur le très long terme avec un risque de perte qui demeure substantiel. Même pour les traders les plus confirmés, le scalping sur les devises exotiques constitue un véritable suicide.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *