Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 12 décembre 2011

Plusieurs chiffres sur la croissance ont été communiqués vendredi dernier aux marchés.
 
Selon le bureau central des statistiques, l’économie hongroise a enregistré au troisième trimestre une hausse de 0.5% du PIB contre 0.2% au deuxième. En rythme annuel, la croissance du pays a atteint 1.4%.
 
La situation continue en revanche d’empirer dans les pays périphériques de la zone euro puisque le PIB grec s’est contracté de 5% au troisième trimestre sur un an tandis que le repli du PIB portugais au troisième trimestre a atteint 0.6%, soit 1.7% en rythme annuel.
De l’autre côté de l’Atlantique, les Etats-Unis ont réduit leur déficit commercial en octobre en raison d’une baisse plus rapide des importations que des exportations. En données CVS, le déficit est descendu à 43.5 milliards de dollars, un plus bas annuel alors que les analystes s’attendaient à 44 milliards. Les importations ont reculé de 1.0% à 222.6 milliards, principal facteur de baisse du déficit.
 
Enfin, le Sommet européen a abouti à de nouvelles mesures dont la plus marquante est un renforcement du FMI. Dans le cadre de cet accord, la zone euro pourrait apporter à elle seule entre 150 et 200 milliards d’euros de prêts à l’organisation internationale. Par ailleurs, la capacité du MES, qui devrait prendre en 2012 le relais du FESF, ne devrait pas dépasser 500 milliards d’euros.
 
A noter que l’UE a reporté à février prochain sa décision sur la candidature de la Serbie alors qu’une décision était attendue la semaine dernière, à l’instar de celle pour la Croatie.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *