Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 13 janvier 2011

Querelles au niveau européen concernant le fonds de secours de la zone euro. Olli Rehn, commissaire européen chargé des Affaires économiques et monétaires, et José Manuel Barroso, président de la Commission Européenne, ont appelé à une augmentation rapide de la capacité de prêt du fonds alors que le ministre français du Budget, François Baroin, a jugé inutile hier d’augmentation la dotation du Fonds européen de stabilisation financière.

Au niveau des indicateurs macroéconomiques, ils étaient peu nombreux hier. Peu avant l’émission obligataire de l’Allemagne, l’institut allemand des statistiques a confirmé que le déficit public allemand s’est creusé à 3.5% du PIB en 2010 alors qu’il n’avait atteint que 3% en 2009 et un léger excédent en 2008. Le gouvernement s’est dit confiant pour faire baisser en 2011 le déficit sous 3%.

En Australie, les innondations inquiètent de plus en plus les économistes et pénalisent le dollar australien. Selon les experts, ces innondations pourraient entamer de 10 milliards de dollars US le PIB australien et avoir un impact sur l’économie plus conséquent que l’ouragan Katrina aux Etats-Unis. Au premier trimestre 2011, selon Westpac, le PIB pourrait connaître une baisse d’un point de pourcentage sous l’effet de cette catastrophe naturelle. Sur l’ensemble de l’année la baisse serait toutefois ramenée à 0.3%.

Enfin, il est désormais possible d’échanger des yuans aux Etats-Unis, via la Bank of China, signe que les autorités de Pékin cherchent à promouvoir davantage l’usage du yuan dans les grands centres financiers mondiaux.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *