Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 14 février 2012

Peu d’actualité macroéconomique hier.
 
Sur le front du marché de la dette, le Trésor italien a réussi à placer pour 12 milliards d’euros d’obligations à court terme, à des taux de 2.230% contre 2.735% lors de la dernière émission similaire qui remonte au 12 janvier dernier.
Par ailleurs, des rumeurs font état que la deuxième opération de refinancement à trois ans de la BCE pourrait conduire les banques à lui emprunter 500 milliards d’euros à la fin de ce mois, soit un montant qui serait en forte hausse. L’annonce d’un assouplissement des règles de la BCE en matière de collatéraux et les encouragements de Mario Draghi devraient inciter les banques à accroître leurs demandes. Bilan à la fin du mois.
 
Enfin, après avoir dirigé la politique monétaire du Koweït pendant 25 ans, le gouverneur Cheikh Salem a annoncé sa démission après s’être “opposé à l’évolution négative de la politique budgétaire de l’Etat et de ses conséquences dangereuses pour l’économie nationale“. Il est notamment à l’origine de l’indexation en mai 2007 du dinar koweïtien sur un panier de devises, et non plus seulement sur le dollar US, afin de contenir l’inflation dans l’émirat. Son successeur n’est pas encore connu.


 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *