Les nouvelles économiques du 24 novembre 2010

La crise irlandaise est toujours au coeur de l'actualité. C'est avec surprise que le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères est venu hier au secours de Dublin, soulignant que l'Irlande ne devrait pas être contraint d'augmenter son impît sur les sociétés en échange d'une aide internationale. L'impôt sur les sociétés dans le pays est de seulement 12.5% alors qu'il atteint 33% en France avec une moyenne pour la zone euro de 25.7%. Cependant, la pression est forte, notamment du côté de Paris, pour que Dublin mette un terme à cet avantage compétitif qui est à l'origine du miracle irlandais des dernières années.

Nouvelle intervention sur le marché des changes de la banque centrale de Taïwan afin de faire chuter le dollar de l'île. Selon le Taipei Forex Inc. Le dollar de Taïwan a chuté de 0.6% en fin de séance asiatique hier pour clôturer à 30.799 face au billet vert. Un peu avant la fermeture, la devise nationale était en hausse de 0.7%. La banque centrale a coutume d'intervenir dans les dernières minutes de la session asiatique pour faire fléchir le cours du dollar de Taïwan.
irlande
La crise irlandaise est toujours au coeur de l’actualité. C’est avec surprise que le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères est venu hier au secours de Dublin, soulignant que l’Irlande ne devrait pas être contraint d’augmenter son impît sur les sociétés en échange d’une aide internationale. L’impôt sur les sociétés dans le pays est de seulement 12.5% alors qu’il atteint 33% en France avec une moyenne pour la zone euro de 25.7%. Cependant, la pression est forte, notamment du côté de Paris, pour que Dublin mette un terme à cet avantage compétitif qui est à l’origine du miracle irlandais des dernières années.

Nouvelle intervention sur le marché des changes de la banque centrale de Taïwan afin de faire chuter le dollar de l’île. Selon le Taipei Forex Inc. Le dollar de Taïwan a chuté de 0.6% en fin de séance asiatique hier pour clôturer à 30.799 face au billet vert. Un peu avant la fermeture, la devise nationale était en hausse de 0.7%. La banque centrale a coutume d’intervenir dans les dernières minutes de la session asiatique pour faire fléchir le cours du dollar de Taïwan.

Par ailleurs, en raison de l’attaque à l’obus contre une île sud-coréenne par Pyongyang, la banque centrale de Corée du Sud s’est réunie en urgence hier soir pour discuter de l’impact de cette attaque sur les marchés financiers et monétaires. Plusieurs membres d’agences gouvernementales et aussi du ministère des Finances ont assité à la réunion. Suite à l’attaque, le won a été très nettement fragilisé ains que les bons du Trésor de Corée du Sud.

Enfin, les traders font encore parler d’eux en cette fin d’année. Selon un sondage réalisé par le site d’offres d’emplois eFinancialCareers.fr auprès de 627 professionnels de la finance travaillant en France entre le 3 et le 12 novembre, une majorité de professionnels anticipe des bonus pour l’année 2010 supérieurs à ceux de 2009, qui était déjà un bon crû. 14% envisagent même une augmentation de plus de 50%. Enfin, ce sondage révèle qu’en cas de renforcement des règles d’attribution des bonus en France, près de la moitié des sondés est disposée à aller travailler à l’étranger, d’abord à New York puis ensuite à Genève.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie