Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 26 octobre 2011

Selon le projet de renforcement des mécanismes de secours à l’oeuvre dans l’EuroZone transmis aux députés allemands, aucun engagement sur le montant d’aide total n’est évoqué alors que dans le débat public, le chiffre de 1000 milliards d’euros est à maintes reprises revenu.

A noter que le Vatican, qui s’efforce depuis plusieurs années de coller aux réalités du monde, a publié un document de 18 pages intitulé “Pour une réforme du système financier international dans la perspective d’une autorité publique à compétence universelle” qui n’est pas sans rappeler certaines idées défendues en son temps par le philosophe allemand Kant. Parmi les projets évoqués, la création d’une “Autorité publique universelle” et d’une “banque centrale mondiale” qui devrait prendre comme référence l’ONU pour gagner ensuite en indépendance.

Par ailleurs, l’économiste américain Nouriel Roubini, surnommé “Mister Doom”, a réaffirmé qu’il estime à plus de 50% le risque d’une nouvelle récession pour les économies avancées en 2012. “A mon avis, il y a une probabilité significative, de plus de 50%, d’avoir une autre récession dans les économies les plus avancées au cours des douze prochains mois“, a-t-il déclaré hier lors d’un forum économique organisé en marge du sommet du Commonwealth en Australie, à Perth.

Enfin, la banque centrale turque va dévoiler dans la journée un plan massif pour réévaluer le taux de change de la lire face au dollar américain alors que la devise nationale a perdu plus de 20% de sa valeur depuis le mois d’avril dernier. Jusqu’à présent, les achats de la banque centrale sur le marché Forex n’ont pas porté leurs fruits. Parmi les pistes évoqués par les économistes, un recours plus important aux réserves de change de la banque centrale et l’utilisation des taux d’intérêt.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *