Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 27 février 2012

Selon l’Office national de la statistique, l’économie britannique s’est contractée de 0.2% au dernier trimestre 2011 du fait d’une chute des investissements qui a éclipsé le bond de la consommation et des exportations. En rythme annuel, la croissance du PIB a ralenti à 0.7% contre une estimation initiale de 0.8%. Selon les économistes, le Royaume-Uni devrait, en 2012, de justesse, échapper à la récession.
 
Contraction du PIB aussi en Allemagne sur la même période, de 0.2% après une progression au troisième trimestre de 0.6% selon l’Office fédéral de la statistique. En rythme annuel, la croissance allemande atteint 1.5% après 2.6% au trimestre précédent. Dans ce cas-ci, un recul de 0.8% des exportations est principalement à l’origine de la contraction.
En Italie, l’Istat a annoncé que la consommation a accusé une forte baisse en décembre, sur fond de rebond du chômage et de mesures d’austérité. Selon des données corrigées des variations saisonnières, les ventes de détail ont reculé de 1.1% sur un mois.
 
Enfin, l’agence de notation Fitch a abaissé d’un cran vendredi dernier la note de trois des quatre principales banques australiennes, invoquant des coûts de refinancement plus importants. Les notes de Westpac Banking Corporation, Commonwealth Bank of Australia et National Australia Bank ont été dégradées à AA- contre AA. ANZ Banking Group était déjà notée AA-. L’agence avait déjà abaissé les notes de ces établissements il y a trois mois en raison d’une modification de ses critères de notation.

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *